Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 19:39



Du côté de la passe de Coëtlogon     Du côté de la passe de Coëtlogon...



Notre première expédition, dès notre arrivée sur l’île, fut de nous rendre à l’extrême sud, vers la pointe qui donne sur la passe de Coëtlogon…pas très loin de Hwakaio.

Là s’offre un paysage sauvage battu par les alizés. Pas de plages de sable fin, mais des rochers, des grottes, des platiers.



cirque de rochers    
Cirque de rochers...



Côte sauvage     Côte sauvage...



Côte sauvage 2       Pas de sable blanc, juste des rochers...



Le rocher  Vue depuis une grotte où nous nous sommes installés pour regarder la mer monter et dont nous nous sommes sauvés avant d'être engloutis!



Grotte   Hublot sur l'eau turquoise...




Des grottes…je ne peux m’empêcher de penser aux tragiques évènements du printemps 1988 qui opposèrent les indépendantistes kanaks et le gouvernement français…la prise d’otages qui a mal tourné…le massacre…sujet encore tabou sur l’île…sujet encore si douloureux…nous ne tenterons pas de visiter la fameuse grotte qui elle, se situe tout à fait dans le nord, du côté de Gossanah, lieu secret et tabou, uniquement accessible avec un guide local et encore…




La plongée sur le récif est parait-il magnifique : coraux et poissons multicolores à profusion, petits requins à pointe blanche…
L’eau nous a paru fraîche à cet endroit-là, aussi n’avons-nous pas eu envie d’utiliser masques, palmes et tubas qui sont restés dans le coffre de la voiture.
C’était notre premier jour sur l’île et nous nous sommes dit que nous aurions le temps de revenir plonger…en fait, je le regrette maintenant, car nous n’avons pas trouvé le temps de retourner sur ce site magnifique.

L’eau fraîche…tout est relatif…à la sortie du « printemps » là-bas, la température de l’eau devait avoisiner quand même les 23 degrés, même si elle n’avait pas la douceur des eaux du lagon ! Le ciel était chargé de nuages et un petit vent soufflait, donc frileusement nous avons préféré rester sur terre…tant pis pour nous ! Que voulez-vous, on s'habitue aux grosses chaleurs et aux bains à 37°!



En repartant vers le nord, nous sommes tombés sur un petit cimetière fleuri au bord du lagon. Quel joli coin pour une dernière demeure : vue sur les camaïeux de bleus et souffle doux des alizés…Repos tranquille pour ces âmes iliennes.

 




Petit cimetière avec vue   Vous voyez le lagon au travers des trouées de la végétation? Regardez bien...



L’île est organisée autour de trois districts coutumiers : Au nord Saint Joseph, au centre Fayaoué et Mouli au sud.

 

Saint Joseph et Mouli sont des tribus d’origine polynésiennes et sont plutôt protestantes, surtout évangélistes.

De nombreuses églises catholiques célèbrent la messe.

 

Une stèle de la mission catholique, témoin de la présence de pères missionnaires au début du XXème siècle, côtoie le monument centenaire des pasteurs.

Sur toute l’île, de nombreux lieux de cultes surgissent aux détours d’un chemin : églises, temples, chapelles, croix, autels…

 


Eglise de Mouli      L'église de Mouli: une majestueuse haie de pins colonnaires mène à l’église qui semble tout droit sortie d’un décor de carton pâte...



Eglise de Fayaoué   L'une des églises de Fayaoué: elle a vieilli à cause des embruns et du soleil ! elle mériterait qu'on lui gomme quelques rides...Le soleil est dangereux pour la santé!



Eglise de Saint Joseph    L'église de Saint Joseph, réputée pour son plafond en bois voûté tel la coque d’un navire et sa très belle chaire sculptée en kohu, bois local.


Eglise Saint Michel à Fayaoué  L'église Saint Michel à Fayaoué...



Autel Notre-Dame du jubilée  Un petit autel dédié à Notre-Dame du Jubilée... Notre-Dame porte une couronne de fleurs fraîches.


Croix sur banc de sable   Une croix plantée sur une langue de sable...


Petite chapelle dominant le lagon   Petite chapelle dominant un point de vue...époustouflant!



Et pour terminer, une photo qui n'a rien d'un lieu de culte...quoique...


Petite boutique


On en trouve souvent au bord de la route...voyez-vous de quoi je veux parler? Savez-vous à quoi servent ces abris de palmes?

Solution au prochain numéro!

La prochaine fois, je vous embarquerai pour une randonnée insolite.

Préparez maillot de bain, chapeau et surtout claquettes ne craignant pas l'eau...et biensûr masques et tubas!
Mmmmm, une bouteille d'eau et de quoi combler un petit creux ne sera pas superflu: il va faire chaud, très chaud, et nous allons avoir des kilomètres dans les pattes et beaucoup d'émotions!!

En attendant, si vous ne l'avez pas encore fait, vous pouvez suivre le début du voyage dans ces îles paradisiaques dans les articles précédents!





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lmvie 21/01/2010 11:41


Je rattrape mon retard et viens me régaler en ces lieux superbes et emplis d'histoire...



Nickyza 22/01/2010 15:54


Rien à voir avec les ors de Dubaï, c'est sûr! Mais quel voyage atypique tu as fait aussi Lmvie!


Bigornette 20/01/2010 18:51


COucou... je vais me contenter de cet article pour ce soir, je suis fatiguée en ce moment et j'ai du mal à suivre, l'ordi me fatigue...c'est magnifique!  dommage que tu ne mettes pas tes
photos en plus grands... elles le mériteraient...Gros bisous et à bientôt, j'essaierai de voir les autres articles...


Nickyza 29/01/2010 02:59


Merci d'être passée Bigornette
Je sais bien que mes photos seraient bien plus belles en plus grand...malheureusement je n'ose pas mettre un format plus grand car un jour ça m'avait supprimé ma colonne de droite...aussi depuis
j'ai peur que ça ne recommence...
J'espère que tu es complètement rétablie de ton coup de mou!

Bises à toi


fanfan 20/01/2010 15:46


Les roches semblent volcaniques ; elles sont mignonnes ces peites églises qui parsèment l'île; l'abri  sert peut-être pour les marchands qui font griller des poulets  pour les vendre aux
passants?


Nickyza 29/01/2010 03:01


Non, l'abri ne sert pas à vendre des poulets grillés! Je donnerai bientôt la réponse


midolu 18/01/2010 19:44


Bon, me voilà près de l'église Saint-Joseph, mais avant de partir au pays du Nimeck, je viens tenter une ultime proposition pour cet abri de palmes, qui pourrait être un lieu de prières, en
communion avec la nature environnante ...
Quoi d'autre ? 


Nickyza 18/01/2010 23:26


T'es déjà fidèle au rendez-vous, Midolu? Hé bien dis donc, tu ne rateras pas le train!!

Hé non, ce n'est pas un lieu de prières non plus...c'est encore une jolie image pourtant!

Renard a pratiquement trouvé...pratiquement car elle a omis une particularité que l'on ne rencontre vraiment pas partout!

Bientôt la réponse!

Bonne soirée Midolu


Carambaole 18/01/2010 11:38






Bonjour


Venez me cliquez


Une réponse peut être



à vos interrogations




Nickyza 18/01/2010 16:23


Te claquer ?? euh...te cliquer??? Te cliquer quoi??
Comprends pas très bien...je viens voir!


Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre