Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 16:57



L’archipel des îles Loyauté est formé de quatre îles principales : Ouvéa, Lifou, Tiga et Maré. Il se situe à environ 125 Km de la côte Est de la Nouvelle-Calédonie.
Quatre perles entre lagon et océan Pacifique…


Voici une carte pour mieux situer Ouvéa, l’île la plus au nord :



CarteNC




C’est à Ouvéa que nous avons décidé de passer une petite semaine.

Après un séjour sur l’îlot Ténia, c’est sur une île en plein Pacifique que s’est porté notre choix.

 Lifou, Maré et Tiga seront des destinations pour un prochain voyage ! Il faut toujours se laisser des rêves à réaliser, surtout lorsqu’il s’agit de paradis !

 

Venir en Nouvelle-Calédonie et repartir sans connaître les Îles Loyauté…impensable ! Cet archipel ne pouvait pas ne pas être l’une de nos destinations prioritaires lors de ce deuxième voyage en Calédonie !



Ouvéa  D'un côté le lagon, de l'autre le Pacifique...


Un matin de bonne heure, nous avons donc pris un petit avion de la Compagnie « Air Calédonie » à l’aéroport de Magenta, quartier de Nouméa.


A peine 30 minutes après le décollage, l’avion s’est posé sur le petit tarmac d’Ouvéa.

Depuis le hublot du petit avion affrété pour une soixantaine de passagers, le paysage était magique : nous avons survolé un lagon turquoise et aperçu Ouvéa vu du ciel.


Appareil photo en main, nous avons pu prendre des vues de l’un des joyaux de cet archipel magnifique !




Vue du ciel 2 Les camaïeux de bleus...et le sable blanc...



Vue du ciel 1 Le pont de Mouli qui relie les deux îles pour n'en faire qu'une...



Vue du ciel L'eau claire qui laisse voir les fonds sous-marins...


Ouvéa est constituée de deux îles reliées par un isthme, et d’un chapelet d’îlots entourant un grand lagon central. Tout en longueur, Ouvéa s’étend sur 35 Km du nord au sud. L’île n’est pas large : à peine 5 Km et compte environ 4500 habitants.

 

Une seule route principale traverse Ouvéa du nord au sud, longeant le lagon. Une épaisse végétation recouvre l’île et pour traverser la forêt d’est en ouest, il faut emprunter de petits chemins de sable ou de cailloux.

Lorsque l’on emprunte cette longue route « nationale », jamais on ne perd le lagon des yeux, et sa palette aux tons turquoises ensorcèlerait le conducteur s’il n’était pas attentif à suivre la ligne droite !

 

Mon fils Sébastien avait tout organisé pour nous faire passer un séjour inoubliable !


 
Des amis à lui nous attendaient à l’aéroport pour laisser à notre disposition une voiture « locale » ! La vieille guimbarde de Greg, toute bringuebalante nous a permis de sillonner l’île de long en large, sans jamais regimber…ho, il fallait seulement savoir lui parler…taper un peu sur le coffre arrière pour qu’il veuille bien s’ouvrir…certaines portes avaient du mal à s’ouvrir ou ne voulaient plus se fermer…pas de plaque d’immatriculation à l’arrière…une voiture locale quoi, bien connue sur l’île !




DSC07037   La Titinagreg qui nous a emmenés partout!




 

La « Titinagreg » nous a conduits dans la partie sud de l’île, à Mouli, où un accueil en tribu nous était réservé au « Cocotier » chez Samy et Marie-Louise qui ont su nous faire connaître le mode de vie kanak !

 Une paillote « typique » nous attendait, face à la plage de sable blanc de Mouli…le rêve !




Face au lagon    Le lagon sous les yeux, au réveil...



   Mouli         Un plongeon avant le petit dèj...



Plage de Mouli 2 (2)  Certains habitent sur leur bateau...


 

Au « Cocotier », on travaille en famille, du plus petit au plus âgé, sous l’œil des parents, Samy et Marie-Louise, et des grands-parents qui prennent l’ombre sous le toit de palmes en jetant un regard attendri sur la progéniture qui vaque.
Les filles sont à la cuisine, servent à table et veillent à la propreté des cases et des douches ; le jeune fils s’occupe de la location de vélos…

Samy et le fils aîné organisent des tours de l’île et « font navettes » entre l’aéroport et la maison.
En tribu, les enfants qui quittent l'île pour partir travailler à Nouméa sont mal vus...alors on reste sur l'île, en famille!
 

On tresse les palmes des cocotiers pour habiller une paillote supplémentaire :




DSCN9090   Il fait trop chaud pour travailler...


Ce jour-là, régnait dès le petit matin une grande effervescence : toute la famille au grand complet s’attelait à terminer la nouvelle paillote avant la tombée de la nuit pour l’arrivée d’un groupe de touristes !
Chants, cris, hurlements de rire nous ont tirés du sommeil dès potron-minet !


La petite Vanouiti, petite-fille de Samy et fille de fille aînée, faisait tourner en bourrique tout son monde !
Âgée de cinq ans, la jolie petite princesse me suivait pas à pas, admirative de mes bijoux fantaisie et de mes claquettes en « argent » que je devais lui prêter !
Sur la photo, elle me harcelait pour aller plonger dans le lagon ensemble !



DSCN9095   Petit plongeon dans le lagon? Allez oui,  on y va!

Irrésistible Vanouiti...

Nous prenions nos «  gros » petits déjeuners face au lagon, dans la grande case principale, puis partions pour la journée visiter l’île.


Case gîte tribu de Mouli On aperçoit notre paillote sur la gauche...



Cocotier La case principale: réception, repas...



Nous préférions prendre nos repas au gré de nos pérégrinations dans les snacks rencontrés ici ou là.

La tambouille du Cocotier n’ayant pas la réputation d’être la meilleure de l’île…et le menu du jour étant répétitif, nous avions nos adresses où nous savions que nous ne serions pas déçus !

Nous ne pouvions pas louper le Snack Fassy en bord de route, qui proposait des plats typiques, les pieds dans le sable.




Snack Fassy





Au menu : poisson « Maï-Maï » au lait de coco et curry, agrémenté de riz et de patates douces:




Snack Fassy 2  ...succulent ! Poisson pêché le matin aux aurores
par les hommes de la tribu!

Et pour boisson: lait de coco frais!


Snack Fassy 3



La prochaine fois : visite de l’île et beauté des paysages garantie ! Vous viendrez encore avec moi ?



Dans l'article précédent, je vous racontais notre séjour à l'îlot Ténia...île déserte, celle-là...pas mal non plus, côté "dépaysement" !!





Partager cet article

Repost 0

commentaires

chagui 07/11/2012 21:36


Tout d'abord bravo et merci pour cet article très complet et très beau.


J'ai bien retrouvé l'ambiance de Nouméa.


J'aime bien ce regard et votre partage généreux.


J'avais l'impression d'être avec vous pendant toute ma lecture.


Merci!!


ps : je cherchais à savoir quelle ile autorisait le kite surf. Lifou? Ouvea? Maré?


 

Nickyza 15/11/2012 20:51



Merci de ce compliment !


Cet article était pour moi et les miens une façon de mettre les souvenirs en "ordre" pour ne jamais oublier ces moments magnifiques. Une façon de les "fixer" sur une
page ! Si en plus j'ai pu être utile par mes conseils et si j'ai pu donner envie de découvrir cette île paradisiaque, alors le but est atteint !


Le kite-surf est autorisé partout, non ? A condition de demander l'autorisation au chef de la tribu, bien sûr !


 



Angel 25/01/2010 19:25


tu as le don de nous dépayser!
un rêve partagé..merci


Nickyza 29/01/2010 01:00


J'espère que tu n'as pas pris trop de coups de soleil!


Nettoue 15/01/2010 19:48


Le texte et les photos écleirent mon hiver froid et neigeux ! Ton blog est le bienvenu
Bises pour toi Nikyza et bonne fin de semaine
Nettoue


Nickyza 16/01/2010 01:51



Ravie de te réchauffer en cette période de grands froids, Nettoue! Viens donc en maillot de bain pour la suite du voyage sur mes îles, car il va faire de plus en
plus chaud et gare aux coups de soleil!!
Bon week end à toi!



fanfan 15/01/2010 13:14


qui a dit que le paradis n'existait pas? Tu nous fais rêver avec toutes ces photos  , ce lagon aux couleurs
extraordinaires  et cette vie tranquille ..
bisous


Nickyza 16/01/2010 01:42


Sûrement pas moi! Je SAIS maintenant qu'il existe, le paradis !

Vie tranquille, faite de petits riens dans le fief des tribus kanaks! Une bien jolie expérience!

Gros bisous Fanfan d'une autre île!


Dominique 15/01/2010 11:22



Un très beau
« carnet de voyage » Nickyza et de splendides photos qui font rêver !

Merci pour  ce partage

Bises

Dominique



Nickyza 16/01/2010 01:40


Merci Dominique! Le côté positif du blog c'est que je suis obligée de trier mes photos et de les associer à un texte...comme cela, je n'oublierai rien!
Je t'attends pour la suite du voyage, toujours sur Ouvéa 'L'île la plus proche du paradis" !

Gros bisous à toi!


Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre