Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 15:15







Vous n’allez pas me croire : voilà que Georges me fait une petite déprime !

 

Savez-vous ce qu’il a osé me sortir hier pendant le dîner ??

Il m’a dit comme ça, la mine défaite :

 

    Darling, va falloir faire des économies ! Finis le caviar, le foie gras et tutti quanti ; va falloir bouffer des spaghettis now !

 

    Mais, mon amour à moi, c’est délicieux les spaghettis…je ne suis pas contre…d’ailleurs ça tombe bien car je suis en over dose de caviar ! Mais pourquoi tu dis ça…des soucis, amour à moi ?

 

    Yes, Darling…Y a de moins en moins de milliardaires because the crise : ils se cassent tous la margoulette les uns après les autres en ayant perdu la moitié de leur fortune ! C’est ce qu’ils ont dit dans le newspaper de ce matin ! On devient pauvres !

         Même ma copine Maria Carey n’a plus les moyens de se fournir
        chez les grands
couturiers : elle a pris une couturière pour lui
        faire ses robes à la maison ! Les
copains se séparent de leur
        limousine, leur yacht, leur jet privé…les Russes
revendent leurs
        villas sur la Côte d’Azur…ça me fout les balls, Darling, je
t’assure !
        J'ai peur…Paraît que bientôt les pauvres deviendront plus riches
        que
les riches…

 

J’ai voulu me montrer rassurante, histoire de lui remonter le moral au-dessus de la braguette.

 

    Mais non, mon Georges à moi…c’est impossibeuleu…les pauvres rattraperont jamais les riches ! T’as déjà vu un pauvre à pinces aller plus vite qu’un riche en jet privé ? T’inquiète pas comme ça, amour à moi…aie confiance…les montagnes de tunes, ça s’écroule pas comme ça du jour au lendemain, et puis pour les Russes, ce sera l’occasion de se mettre au régime ! Les tartines de caviar au ptit dèj’ et le champagne en guise de café au lait, c’est pas bon pour la santé, tu sais !

 

Mon raisonnement a eu l’air de calmer son angoisse puisqu’il m’a souri et s’est resservi de foie gras.

 

     C’est fou comme les riches peuvent se créer comme soucis…

Comme si la crise allait bouffer tout le matelas confortable et bien épais sur lequel ils sont couchés ! Tout juste si elle le grignotera…et il leur en restera toujours bien assez !

 

    A mon avis, c’est pas demain que je vais retrouver Maria Carey, en
    train de faire la
queue devant moi à la caisse de chez Pimkie, hein !
    Ou tomber sur Bill Gates au Mac
Do du coin !

 

C’est vrai ça, quelle idée il s’est foutu dans la tête, mon Georges !

Une petite déprime passagère sans doute…il n'y pensera plus demain!


 

    Darling, tu te souviens que demain nous partons passer le week end à St Jean Cap Ferrat pour le pince-nénés de Jack Nicholson ?

 

    Pas le pince-nénés, amour à moi…on dit le pince-fesses !

 

    On pourrait peut-être ensuite faire un crochet par le Cap d’Antibes ? Ya a nice propriété avec vue sur mer à vendre !


    No problem my love, avec toi j’irais au bout du monde ! Et on ira manger des spaghettis of course, hein !

 

 




 

Image empruntée au dessinateur Hervé Baudry




 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

angel 01/06/2009 13:30

trop drôle!!!avec un peu de chance tu pourrait voir Bill gates chez Mac do!..parce que les américains riches ou pas ,pour la bouffe....!

Nickyza 02/06/2009 20:21


Non, non, m'est avis que le Bill, il se fout du foie gras et du caviar plein la panse, chaque jour!! ça m'étonnerait en tous cas qu'il ne mange que des carottes
râpées!! héhé, ça la ficherait mal pour ces repas d'affaires!!!!...
Bises du soir :-))


Cristal 01/06/2009 10:09

J'ai pris les bisous que tu m'as déposés chez Charliemerci ma blogpoteben rohhhhhhhhh.... c'est qui elle ???surprise ma belle ! ben file sur le parvis de la cathédrale,J'suis en train de danser devant la statue de JeannePromis je touche pas à son épéeben t'arrive... j'te vois aux portes du Palais de Taualors derrière l'ange au sourireje t'envoie mille bisous bullede cette région de Champagne que nous aimons tanthihihiiiiiii ma Nickyà très vite donc

Nickyza 02/06/2009 19:23



Ha oui, pour une surprise, c'est une surprise!!! Si je m'étais doutée...:-)) Une BONNE surprise!! Contente de t'avoir retrouvée!!

Et tu danses aussi le week end prochain, lors des Fêtes Johanniques???
Pique pas l'épée de la Jeanne: on va croire que les autres fois, c'était toi et tu vas faire la une de l'Union!!!!!!!!!! Mouhahahaha :-)))


Gros bisous et bonne soirée :-)



fanfan 31/05/2009 21:41

pauvres riches : on en arriverait à les plaindre!!

Nickyza 02/06/2009 19:09


Oui, les pôvres...vont ptêtre terminer sur le trottoir, tu sais...Compatissons, compatissons!!!!
Ou alors ils dormiront dans leurs limousines, sur le canal St Martin, à côté des tentes??? Mouhahaha :-))))))))


Iris 31/05/2009 13:54

; ; Pourquoi tant de haine.... bouuuuuuuuuu ^^

Nickyza 02/06/2009 19:06


Oui...c'est vrai...pourquoi tant de haine!!!! Les pôvres...:-))))))) Que le monde est cruel...


the-jc 31/05/2009 11:11

excellentissime

Nickyza 02/06/2009 19:05


Ho, merci !!!
Merci de m'avoir lue surtout :-)))


Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre