Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 13:56






Le "duel 3 ", le jeu d'écriture organisé par Carambaolé s'est achevé!

C'est
Abeilles 50 qui s'est classé premier avec son dialogue Victor Hugo / Coluche : une petite perle d'humour entre deux grands hommes au verbe truculent!
Bravo à Abeilles/Clochette !
Bravo à tous les participants: le choix a été difficile tant les textes étaient tous originaux et drôles!
Quant à mon texte à moi, écrit sous le pseudo "Joyeux", je suis étonnée qu'il soit arrivé en 3ème place! Jolie surprise en découvrant les résultats de ce "concours" drôle et convivial!
Merci à Pierre-Carambaolé pour le travail énorme qu'a demandé l'organisation de ce Duel si attendu!

Je vous mets mon texte en ligne ci-dessous...un texte au dialogue improbable!



Ségolène Royal  VS  Jeanne d’Arc

 

 

     Allo, Jeanne, c’est toi ? Ha, enfin, c’est pas trop tôt ! J’ai besoin de tes lumières dans cette dernière ligne droite, car ça va plus du tout ; je ne sais plus quoi inventer comme idée pour gagner tous les suffrages ! François trouve le moyen de me plaquer, les dinosaures veulent m’anéantir et Nicolas remonte dans les sondages…je sens que je vais perdre ces élections, il faut que tu m’aides !


   
Allons, allons, Ségolène, ma douce colombe, calmez vous…C’est justement le moment de vous montrer brave et d’enfourcher votre cheval de bataille !


   
Un cheval, un cheval…mais j’en ai pas de cheval, Jeanne, je ne suis jamais montée là-dessus…et pff ma bravitude…elle en a pris un sérieux coup ces derniers temps…Faudrait déjà que j’élimine les dinosaures de mon champ d’action…Cent ans ou pas, ça sera la guerre, moi je te l’dis !


   
Par le manteau de Sainte Martine, mais ma blanche perle, vous déraisonnez ! Les dinosaures sont exterminés depuis la préhistoire…Non, reprenez vos esprits, douce amie, et faites le siège !


   
Mais Jeanne, tu te rends pas compte que ce sacré Nicolas est parti pour gagner les élections ?!! Qu’est-ce que je peux faire pour l’arrêter ? Lui aussi il a entendu des voix…celle de Sainte Carla lui a mis le feu au cul !


   
Ma mie, il vous faut empêcher le sacre de ce Nicolas…il n’est point encore sacré ! La bataille n’est point perdue ! Reprenez vos esprits et courez prestement à Reims pour votre sacre à vous, ma reine…avant que votre amie Martine, ne vous devance…Prenez les armes et « haro », battez vous, boutez l’ennemi hors de votre camp, et prenez toutes les voix !


   
Oui, mais les armes…on ne se bat plus avec des armes à mon époque…je n’ai que mes mots pour armes ! Alors, sortie de « bravitude » et de « gagnant-gagnant », je vais pas aller bien loin…Non, non, Jeanne…je sens en moi la flamme qui s’éteint et je suis sur des charbons ardents ! ça va être chaud !


   
Haaaaaa, doux Jésus, ne me parlez pas de flammes et de charbons ardents…vous réveillez en moi de cruels souvenirs…Vous me blessez !


   
Désolée, Jeanne, j’ai parlé sans réfléchir, une fois de plus…Loin de moi l’idée de t’échauffer l’esprit…mais je brûle d’impatience, tu comprends…Allo ? Allo ? Jeanne ? Zut, elle a raccroché, la pucelle…Allez, hop, encore une amie de moins !







 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Azalais 04/06/2009 20:44

ben moi j'aimais beaucoup le tien! tu es sûre que c'est bien net comme évaluation? Il suffut de rameuter tous les copains comme sur la plupart des concours photos et c'est réglé!mais bon, on me dit toujours que je suis trop pessimiste!bises

Nickyza 05/06/2009 02:14


Contente que mon texte t'ait plus Aza :-)
Non, là, les auteurs écrivent sous anonymat, cachés sous un pseudo inconnu de tous donc difficile de reconnaître qui sont les "amis"...D'autre part, seuls les candidats ont le droit de voter: il ne
peut y avoir de votes extérieurs.
Les résultats me semblent donc "honnêtes"...pas comme, en effet, dans d'autres concours où il suffit de 'rameuter" le plus large possible pour obtenir des suffrages!
En tous cas, je me suis bien amusée :-)))
Gros bisous à toi :-))


Cristal 01/06/2009 09:53

un brillant article, qui te ressemblebisous et bonne journée à toi amie champenoise

Nickyza 02/06/2009 19:19


Merci Ô Cristal-Limpide :-)) N'empêche que personne ne m'avait reconnue derrière mon pseudo "Joyeux" !!

Les fêtes Johanniques, bientôt à Reims, m'ont inspirée!

Bonne soirée, la Rémoise :-))


dame+de+choeur 31/05/2009 21:53

excellent ton dialogue , j'ai passé un moment  bien sympa avec ces deux dames de France!!bises dame de choeur

Nickyza 02/06/2009 19:11


Je me suis bien amusée aussi en confrontant ces deux dames!!!
Bonne soirée Dame de choeur :-)


Dominique 30/05/2009 19:11

Tu as eu tort d'être surprise quant à ta place dans ce résultat ,car ton texte était super !  Du reste je l'avais personnellement classé sur le podium !BisesDominique

Nickyza 02/06/2009 19:00


Il y avait tant de textes super...que oui j'ai été surprise de mon classement!!! Merci d'avoir voté pour mon texte sans savoir que c'était moi!!
Gros bisous Dominique :-))


Quichottine 30/05/2009 14:17

J'adore quand c'est comme ça... un vrai tchat, ta caverne !Allez, là, il faut quand même que je réponde un peu chez moi... Gros bisous.

Nickyza 30/05/2009 14:21


Bye bye Quichottine! Moi je file au jardin, couper la tête des mauvaises herbes!!!!


Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre