Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 15:39

 

 

 

 

corde à linge jolie

 

 

REFRAIN 

 

La corde à linge qui claque au vent

C’est chaque matin un pur moment

Ses strings, ses bas, ses balconnets

Se balancent juste sous mon nez.

 

Lingerie fine, dentelles fragiles

Satin doux qui glisse sur le fil

Soulevés par un vent malin

Attise mon œil et j’y peux rien.

 

De ma fenêtre, hypnotisé

Je regarde la lingerie danser

J’imagine sa propriétaire

Une jolie femme juste derrière.

 

REFRAIN

 

Elle met ses strings sur le fil

A l’aube quand je dors encore

Je n’ai jamais pu voir la fille

Elle rentre son linge quand j’suis dehors.

 

La lumière joue dans les dentelles

Mes yeux ne se lassent jamais d’elles

J’aimerais pourtant connaître la fée

A la pince à linge si futée.

 

REFRAIN

 

De mon balcon à son balcon

Un grand océan nous sépare

Ses slips comme des voiles de coton

Voguent sur mes rêves emplis d’espoirs

 

Dentelles rouges, dentelles noires

J’en vois de toutes les couleurs

Soleils couchants, tempêtes noires

Je navigue avec elle sans peur.

 

REFRAIN

 

Je ne connaîtrai pas la fée

De la corde à linge qui dansait

La lingerie a disparu

Un jour elle n’est plus apparue.

 

Petits bateaux au vent violent

Furent emportés vers l’horizon

En des terres lointaines inconnues

D’où ma fée n’est jamais revenue.

 

REFRAIN

 

Depuis ce temps sur le balcon

La corde à linge grince sous le vent

Sifflez les vents, criez haubans

Le spectacle n’est plus comme avant.

 

Vilaines gaines couleurs de chair

Chaussettes de laine, tricots de corps

Ne donnent pas envie de prendre l’air

Je préfère plus quitter le port.

 

REFRAIN :

 

La corde à linge qui claque au vent

C’est chaque matin le pire moment

Ses gaines, ses socques, ses tricots de corps

Ne me f’ront plus quitter le port.

 

 

 

Des paroles oubliées au fond d'un tiroir...et que je ressors, histoire de leur faire prendre l'air !

 

Une photo "piquée" chez Freepik, merci à eux !

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nickyza - dans Chansons
commenter cet article

commentaires

mamalilou 09/05/2012 01:20


je ris copieusement


c'est splendide


quand je repense à mon billet de début avril..



Pas détendus du string!!



doux bisous à toi

Lmvie 03/05/2012 18:33


Un bisou en passant

Nickyza 05/07/2012 00:33



Merci LM ! Moi aussi je t'embrasse et pense souvent à toi



pierre 01/05/2012 11:42



Lmvie 10/04/2012 17:46


Une pensée et un bisou je dépose ce jour

pierre 01/04/2012 01:11







J’aime manger du poisson,


Mais cette espèce nageant dans le chocolat


est mon préféré.


Je vous souhaite un bon premier avril et soyez vigilant


Pleins de pêcheurs vous guettent ce jour

Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre