Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 14:28







 

 

Vous m’avez souvent entendu parler de la Nouvelle Calédonie… cette île magnifique au plus beau lagon du monde ! Cette île au bout du monde, presqu’inaccessible tant il faut d’heures de vol pour y arriver.

Son lagon bleu, ses plages au sable blanc, sa végétation si luxuriante et ses paysages si changeants en font une île « à part », une île magique.

Magique pour moi en tous cas, car c’est là où vit mon fils aîné.

La distance, le décalage horaire énorme font que nous ne nous voyons que très rarement…mais lorsque nous sommes enfin réunis, c’est un moment inoubliable, un moment fort, très fort, où chaque seconde est vécue intensément. Et ces moments-là sont attendus avec tant d’impatience.

 

Le jour J est arrivé : je pars, je m’envole par delà les océans, emplie de joie, excitée comme 10 000 puces sur le dos de mon chat : dans 27 heures je serai dans les bras de mon Sébastien !

5 semaines entières à profiter l’un de l’autre !

 

Je vais donc vous abandonner pendant toutes ces semaines où je penserai à vous en train de greloter alors que je profiterai de l’été calédonien là-bas, très loin.

A mon retour, je vous raconterai tout, en vous faisant partager mes photos car je peux vous dire que je vais mitrailler chaque seconde qui passera pour engranger les souvenirs de ce séjour attendu depuis si longtemps.

 

Malheureusement, je ne pourrai pas alimenter mon blog durant toutes ces semaines à venir – mon fils n’ayant plus de ligne-ça tombe mal- mais si j’ai l’occasion de me connecter, je vous promets de venir vous faire un coucou sur vos blogs. Et qui sait, en venant de temps en temps faire un saut dans ma caverne, vous aurez peut-être la surprise d’y lire un article…mais j’en doute car je serai sûrement en train de voler d’îlots en îlots, de crapahuter du nord au sud et d’est en ouest, car Sébastien nous a réservé un programme d’enfer !!

 

Aujourd’hui, je boucle mes valises…enfin si j’y parviens…car toutes les deux secondes je rajoute un truc ou un autre…au cas ou…et un cadeau… et ce petit pantacourt qui finalement s’ajoutera à tous les autres déjà empilés… mais son coloris ira bien avec ce petit haut-là…bref, les femmes sont incapables de voyager « léger », il faut toujours qu’elles emportent avec elle la maison entière !
C’est terrible cette sensation d’oublier quelque chose…
Dans mon cas au pesage des valises, je sens que le poids autorisé sera sûrement dépassé…Verdict demain matin sur le pèse-personne de la salle de bains…Mon compagnon va se faire un tour de reins en soulevant ma valise !! La sienne bien sûr sera bien plus légère, mais pour les hommes c’est plus facile, hein ! Donc je m’attends à transbahuter une bonne partie de ma cargaison dans sa valise à lui et il va encore se moquer…

M’en fiche, ce sera l’heure du départ et les palabres seront écourtées !
 

Direction Roissy ! Enregistrement. Embarquement. Décollage, Mercredi à 22H50 ! Wééééééé ! Yes !

 

27 heures de voyage, mais je pédalerai pour que l’avion aille plus vite et chaque minute passée me rapprochera de mon fils adoré !!

27 heures, c’est long…mais rien qu’à la pensée de serrer mon Sébastien dans mes bras, je hurle de bonheur ! Ce moment…ce moment indescriptible… se passera jeudi, au moment où vous (1H du mat) irez vous coucher ou serez déjà dans les bras de Morphée. Mais je suis sûre que vous entendrez mes hurlements de joie, même de si loin !

On sera Vendredi 11H du matin à Nouméa (Oula, d’un coup j’aurai vieilli d’une journée supplémentaire par rapport à vous !) et je serai en train de pleurer d’émotion…

 

A peine débarqués de l’avion, hop, Sébastien ne nous laissera pas le temps de souffler et nous emmène passer le week end sur l’îlot Ténia, sous la tente, en compagnie des « tricots rayés * » dont j’ai la phobie ! A nous le beau lagon !! Puis… l’avion pour les îles Loyauté, et les fêtes des retrouvailles…
Et ce ne sera que le début d’un vaste et beau programme où il n'y aura que de belles choses à voir, comme cette photo prise lors de mon dernier séjour ! Là, une petite halte à l'île des Pins :



 


J’espère que j’aurai le temps de rencontrer comme prévu l’Hirondelle et peut-être Marail, mes copinautes calédoniennes…On a prévu de se faire une petite bouffe sympa et je ferai tout ce qui sera en mon pouvoir pour les voir même dix minutes entre deux barouderies (oui, c’est mon mot à moi…ça veut dire une Nicky-sac-à-dos-sautant d’un îlot à l’autre-d’une voiture- à un bateau- à un avion-tirant la langue en souriant malgré le décalage horaire-l’air de celle qu’est po fatiguée-même po peur-et qui veut tout voir-tout faire…une baroudeuse en  barouderie, quoi !)

 

Voilà, le grand jour est arrivé, en maillot de bain-paréo, et même si je ne me connecte pas, je penserai à vous et vous me manquerez.

Je vous fais d’énormes bisous et vous dis à bientôt avec le plaisir de vous relire avec toujours autant de passion !

 

 

« Voyage voyage
Plus loin que la nuit et le jour

Voyage voyage
Voyage voyage
Dans l'espace inouï de l'amour
Voyage voyage… »

 

 

 

Vous vous souvenez de cette chanson des années 80 ? J’ai l’air dans la tête en rajoutant dans ma valise mes claquettes que j’allais oublier…allez hop, un truc de plus !

 

Allez, ne trichez pas et dites-moi, comme ça d’un coup, l’interprète de cette chanson sur laquelle nous avons tant dansé dans un ancien temps !

 

 

Les « tricots rayés »…je vous raconterai à mon retour…mais je doute d’avoir suffisamment de self-control pour m’en approcher et les prendre en photo !! L’Hirondelle, elle, elle n’en a même pas peur… qu’elle dit !



Voilà ce que je vais bientôt apercevoir du hublot de l'avion...et là mon coeur battra très vite car nous serons tout prêts d'attérrir...







Partager cet article

Repost 0

commentaires

Carambaole 16/01/2010 08:34





Bonjour nickyza
un regal toutes ces photos
quel merveilleux voyage que tu nous fais partager
amities



Nickyza 16/01/2010 17:33


Contente que tu te joignes à nous pour cette petite aventure dans les îles!
Allez, pars enfiler ton maillot de bain pour la suite du voyage!

Gros bisous Pierre


l'hirondelle 26/11/2009 09:54


Bon, on est le 27 au soir, demain c'est le 28.
Sache que je vais penser beaucoup à toi toute la journée de demain et que mes pensées vont t'accompagner. A la revoyure, Nicky la Blonde! Courage pour les jours à venir. PLeinde bisous.


Lmvie 15/11/2009 11:04


Comment ça tu n'aliments pas ton blog !

Roooooooooooohhhhhhhhhhhh c'est fou ça !!! ne pas s'occuper de son blog!!!!

Et comment que tu as raison et comment qu'il te faut nous oublier et comment qu'il te faut penser à autre chose, et comment !!!!!!!!!!!!


Bisouuuuuuuuuuuuus


Oxygene 13/11/2009 12:47


Petit coucou et gros bisous à ma lointaine copinaute au cas où un ordi se trouverait sur sa route...!!!!


Lmvie 07/11/2009 19:52


Oui je saiiiiiiiiiiiiiiiiis tu es toujours au soleil et ici il tombe des cordes...oui je saiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiissssssssssss tu ne rentres pas demain............................oui je
saiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis tu me manques !

Bisous


Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre