Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 15:18





Le week end dernier, joli programme au menu ! Un rallye promenade dans les Flandres.

Boulogne sur Mer, Wimereux, Saint Omer et ses marais, Cassel…les belles dames de Champagne ont sillonné les routes du Nord !

Une jolie balade entre amis, tous amoureux de vieilles bagnoles de légende.


Ces vieilles dames ont avalé des kilomètres sans regimber. Ho, il y en a bien une qui a renâclé…elle a eu ses vapeurs et a bien failli se trouver mal…mais on lui a bien vite fait avaler quelques bouteilles d’eau et hop, elle est repartie de plus belle ! Et plus question de râler car un vaste programme nous attendait !


Entre chemins de campagne et bord de mer, entre canaux et rivières, entre estaminets et restos de fruits de mer, sans oublier les étapes apéros et petits dèj’ et pauses pipi…il n’y avait pas une minute à perdre et tant de choses à découvrir au détour d'un virage!

On a tout fait, tout vu. On a eu des fous-rires mémorables. On a eu des découvertes charmantes et surprenantes.


Elle est belle, notre France…Il y a encore tant de coins à découvrir, que ça promet encore de bien jolies balades à venir…si nos vieilles dames de légende veulent bien encore nous accompagner !


Allez, je vous fais partager un peu de mon escapade de trois jours qui a filé en trois secondes, en vous livrant quelques photos.

 

Voilà ma copine à moi ! Elle a été docile comme tout et ne nous a pas fait le coup de la panne.





Nous sommes partis à la file indienne à la découverte de petits chemins:




D'étranges apparitions se sont trouvées à la croisée des chemins:



A droite ou à gauche?

Une étape au bord d'un étang où le propriétaire du "bar des pêcheurs" nous a proposé café et croissants:




Une ancienne grange abandonnée nous indiquait de continuer tout droit:




En passant devant sa majesté l'Arbre:




qui cachait l'entrée d'un charmant village à l'accueil sympathique:




Un estaminet typique du côté de Cassel où l'on s'est arrêtés pour déguster flamiches, carbonades, potjevleschs et tartes au sucre:




Retour vers Cassel où nous sommes passés devant... un moulin à vent.
Un moulin tout en bois.
ET le moulin de Cassel je ne pouvais pas le rater; il fallait absolument que j'arrête le convoi afin de faire une photo! En effet, j'ai tout de suite pensé à Quichottine!

Il fallait que je l'aie dans ma boîte ce moulin-là, juste pour l'offrir à Quichottine pour sa collection! Regardez comme il est beau:




DEVANT et



DERRIERE, dominant un point de vue somptueux.

Nous sommes repartis ensuite vers Saint-Omer en empruntant une route paisible, un tunnel sous les arbres...




Le but de se rapprocher de Saint-Omer étant de faire une mini-croisière sur les marais, nous avons garé les voitures et pris un bateau pour se promener sur les canaux, côté maraîchers. Une belle éclaircie avait choisi de faire son apparition




Le Clairmarais est vraiment une balade à faire; le coin y est paisible, peuplé de hérons, canards, cignes...Les quelques habitations ont les pieds dans l'eau





A la croisée de deux canaux, devinez ce que j'ai trouvé soudain sous mes yeux?




Hé oui, j'ai encore pensé à Quichottine quand j'ai vu ce moulin miniature! Clic, clac, dans la boîte!
Le lendemain matin, nous avons poussé jusqu'au Portel pour faire une balade sur la plage, après avoir emprunté encore et encore des chemins de traverse.




Là, sur la dune, nous avons pris un escalier qui montait dans le ciel:



Original, ce phare, non?

Puis direction Wimereux où nous avons rangé les belles sur la digue:



Ce qui a attiré bien des curieux, contents de cette animation imprévue.
Nous étions attendus à l'Atlantic, un resaurant de fruits de mer à la jolie façade:




Les fruits de mer, on s'en est mis plein la lampe et on s'est régalés!!! Jugez plutôt!!



J'aime autant vous dire que j'ai eu intérêt à vite faire la photo car les convives autour de la table n'attendaient qu'une seule chose : se précipiter pour goûter toutes ces bonnes choses!! Oula, que c'était bon!!

Pour digérer...une dernière promenade sur la plage, le long de la digue, et hop, retour en Champagne, par l'autoroute cette fois, car il se faisait tard et nous avons conduit sous une pluie battante!!!
Merci petit Jésus d'avoir attendu la fin du rallye pour laver les carrosseries des belles!!!















Partager cet article

Repost 0

commentaires

Astheval 19/10/2009 10:15


Quelle jolie monture tu as ! Je n'y connais rien du tout mais je lui trouve une très belle ligne. Elle t'a emmenée voir de bien beaux paysages. Merci de les avoir partagés avec nous.


Nickyza 19/10/2009 14:47


Oui, elle est très belle notre petite voiture...mais c'est mon compagnon qui la conduit (trop dur pour moi car pas de conduite assistée et le volant, oula faut
le manier, hein!!). Moi je ne suis que co-pilote et faut pas que je perde le nord!!! C'est déjà beaucoup!!! Rires!!
Merci d'être encore là, Astheval
Gros bisous


Jeanne Fadosi 18/10/2009 18:23


belle promenade dans un Nord trop méconnu et merci de nous y emmener en images.


Nickyza 19/10/2009 01:00



Le Nord a souvent eu mauvaise réputation: on imagine paysages sombres, froid, tristesse, bref, froideur! Mais c'est tout le contraire, et pourtant c'est une
ex-fille du soleil qui te dis ça!
Heureusement que Dany Boon a mis les "ch'tis" en lumière!
Bonne nuit Jeanne



Dominique 18/10/2009 17:30



Un très joli périple et des photos splendides ! Et les fruits de mer .... J'en ai l’eau à la bouche.

Tu as une bien belle voiture dis donc et si de plus elle est docile, peut-on demander davantage ?

Bises Nickyza  et très belle fin de soirée

Dominique





Nickyza 19/10/2009 00:54


Oui, en général elle est ne fait pas trop de caprices, cette petite voiture-là, bien qu'elle nous ait déjà laissés sur le bord de la route...c'est ça, les
vieilles dames...on peut bien leur pardonner quelques ratées, vu leur grand âge!

Gros bisous Dominique


Nettoue 16/10/2009 18:45


Une belle voiture, un vrai bijou et des photos de rêve. Je comprends que le temps ait passé trop vite !
Bonsoie ma Nockyza, et bises pour toi
Nettoue


Nickyza 19/10/2009 00:50


Oui, ce fut un bien beau week end, Nettoue !
Merci d'être là.
Bises et sourires


Bigornette 16/10/2009 16:20


T'es courageuse de faire des articles aussi fournis... superbe balade que tu as faites et dont tu nous fais profiter...le nord m'attire, et quand je vois tes photos ça confirme mes envies..J'adore
les moulins... Dans le Maine et Loire il y en a quelques-uns mais pas toujours faicle de s'arrêter pour les prendre en photos... J'aimerais beaucoup aussi me promener dans ce genre de véhicule ça
doit être encore plus plaisant...  Gros bisous Nickysa... bonne journée...


Nickyza 19/10/2009 00:42


Mon compagnon est fou de vieilles voitures...et je ne regrette pas cette passion car on passe de bons moments!! Surtout comme ça, lorsque ce sont des rallyes
cool...car parfois, même s'il s'agit toujours de balades, on est amenés à faire des rallyes plus compliqués, où les road-books ne sont pas toujours simples et où l'on a des épreuves à passer! Et
là, la co-pilote Nicky a intérêt à suivre la carte routière et le road-book !!!!

Bisous bisous ma Bigornette :-))


Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre