Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 23:38

 

 

 

 

...

Joffrin adressa un clin d’œil satisfait à Balard qui devenait ingénieux dans ces réflexions pour rassurer le maire.

 

   Sûr que le prochain maire qui reprendra le bébé et qui aura les couilles d’annoncer un truc pareil, il n’est pas prêt d’exister, car qui prouvera que le cambriolage n’est pas arrivé sous son mandat ; il risque gros…alors il est très probable que tout ça dure encore longtemps ! dit Balard, se croyant toujours rassurant.

 

   Oui, à condition que l’on ne nous impose pas d’installer un musée un jour ! fit Joffrin en se grattant la tête.

 

   Monsieur le Maire, ce serait bien que vous rencontriez le journal local avant demain, interrompit le chef de cabinet, pour leur faire part de vos constatations et décisions après votre visite, histoire de calmer le jeu et d’éviter d’invraisemblables supputations…Le rendez-vous est pris pour vingt heures !

 

   Merci, bonne initiative ! Je les avais oubliés, ceux-là ! Allons-y ! Bonne soirée Messieurs, dormez bien malgré tout !

 

Monsieur le maire avait retrouvé toute son énergie. Il est vrai qu’il en avait encore besoin pour affronter les journalistes et être crédible et convaincant.

Malgré cela, le lendemain, comme il fallait s’en douter, le quotidien l’Union titrait en première page, en gros et en large :

 

« Panique au musée d’Epernay : les grandes eaux engloutissent le trésor ! »

 

 et en dessous, mais guère plus petit :

 

« A quand les pièces rares enfin à l’abri dans un musée digne de ce nom ? »

 

Inutile de vous dire que la polémique sur l’installation d’un musée à Epernay était relancée ! Tout ce que voulait éviter le maire et ses conseillers…

 

Je ne sais plus comment la mairie s’en est sortie, ni quels arguments ont été avancés, mais le temps faisant bien les choses et l’actualité primant sur le reste, les choses se sont tassées.

 

 Oh, il y a bien encore quelques bonnes âmes pour relancer, de temps à autre, le sujet, s’accrochant à l’idée qu’Epernay doit avoir son musée. Sûrement que le maire actuel doit faire une crise d’urticaire rien qu’à l’évocation du mot “musée”, mais il s’en tire toujours bien, enfin pour le moment…

 

 

Alors vous devez vous demander pourquoi je vous raconte tout ça, Maître, et si tout ça est bien réel ?

Tout ce que je raconte là, n’a rien à voir avec une simple anecdote ! Je sais, ça peut paraître gros, mais ce n’est que la réalité.

 

Il n’y a pas de musée et il n’y aura jamais de musée…et pour cause !

 

Pour vérifier que tout cela est vrai, il suffit de mandater un huissier et de faire ouvrir les caisses du soi-disant trésor, c’est simple !

Il sera facile de vérifier que le musée est vide et qu’il n’existe plus aucune pièce rare et précieuse…

 

Pour répondre à la première question, c’est difficile à expliquer…voyez-vous… mon mari m’a quittée, j’ai quatre enfants à élever, l’emprunt de ma maison sur le dos ; je me croyais à l’abri jusqu’à ce que j’apprenne que le poste que je visais depuis longtemps à la direction de la communication m’était passé sous le nez.

Je trouve cela fort injuste étant donné qu’on m’avait fait miroiter ce poste-là depuis de nombreuses années, et que j’ai toujours accompli mon travail à la mairie avec sérieux et compétence pendant de nombreuses années.

 

Je veux ce poste, Maître, et je l’aurai d’une façon ou d’une autre !

 

Aussi, sachant ce que je sais de source sûre, je suis sûre de pouvoir influencer Monsieur le maire afin d’obtenir ce que je veux !

 

Je ne suis pas une méchante personne, vous savez, bien loin de moi l’idée de faire du chantage et de vouloir du mal à Monsieur le maire, mais je pense que le simple fait d’évoquer les pièces inexistantes du musée, le simple fait de menacer de révéler pourquoi les sparnaciens n’ont plus jamais eu l’occasion d’admirer les collections et pourquoi ils n’arrivent pas à obtenir leur musée…oui, je pense que j’obtiendrai ce que je veux !

Je ne crois pas avoir besoin de votre intervention, mais je voulais néanmoins vous remettre ce dossier, au cas où les choses tourneraient mal !

Ce n’est pas une menace que je ferai là, entendez-le bien Maître, juste une référence à ce que je sais…

Ce que je demande est bien peu de chose, comparé à toute cette histoire, vous en conviendrez !

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

midolu 13/01/2012 08:10


Nicky, il n'y a plus qu'à faire circuler une pétition nationale et même internationale en faveur de la création du musée sparnacien !


Et, pour l'appuyer, on menace de faire grève de consommation de champagne ! Juste une proposition, pas tout à fait du chantage ... 


Sérieusement, j'espère que ce musée va faire partie du programme de c(h)ampagne d'un candidat (à la mairie, ou plus ...).


Bisous, Nicky, et bravo !

Nickyza 10/03/2012 16:24



Grève de la consommation de champagne, Midolu ???  Mais te rends-tu compte de ce
que tu dis??? IMPOSSIBLE de s'en passer de ce divin breuvage !! On trouvera une solution mais ON L'AURA NOTRE MUSEE !!!


Bisous Midolu



Quichottine 13/01/2012 00:06


Dis-moi, Nickyza... tu es à Reims ce WE ?


Il paraît que j'y serai aussi...

Nickyza 13/01/2012 01:12



Il paraît que je n'y suis pas...zut !. Ce sera pour une prochaine fois !



midolu 06/01/2012 18:26


Ah ! L'opportuniste ! 


N'empêche que l'on ne sait pas qui est en possession des pièces vénérables, ni sous quel " règne " le vol a été commis ... 


Mais, toutes les suppositions sont permises !


Bravo Nicky ! 


Bisous

Nickyza 13/01/2012 01:09



Tout est permis avec un peu d'imagination !


La question est : à Epernay, aurons-nous notre musée un jour ?! ça, c'est une vraie question !


Merci de m'avoir lue jusqu'au bout, Midolu  gros bisous


 



Oxygène 04/01/2012 10:32


J'ai eu le temps de tout lire !


Hi, hi, hi... C'est bien vu et bien trouvé, comme d'hab !


Et en plus j'ai appris que les habitants d'Epernay s'appellent des sparnaciens... Je l'ignorais...


Merci Nicky et gros bisous à toi !

Nickyza 13/01/2012 00:40



Merci Oxy, contente que ça t'ait plu !


Bisous de la sparnacienne !!



fanfan 03/01/2012 18:39


ah! ah! Je me doutais bien qu'il y aurait un fin originale!!Voilà ce que c'est de ne pas reconnaître les mérites des
petits employés à leur juste valeur!!


Bon début d'année! Bisous

Nickyza 13/01/2012 00:01



A mon avis, la petite stagiaire a du faire entendre ses désirs et...a eu le poste !  Je plaisante !


J'ai écrit ce texte à cause de la polémique qui règne dans notre petite ville au sujet de l'absence de musée...Je me suis toujours demandé pourquoi aucun maire en
place n'a pu offrir un musée à notre ville...et bien évidemment j'ai imaginé des raisons ! C'est forcément parce que l'on n'a plus de collections rares à montrer et personne n'ose en
parler !


Bonne soirée !


 



Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre