Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 23:43



hirondelles



 

 

Les hirondelles sont des feignasses ! Si, si, vous m’avez parfaitement entendue.

 

Nous sommes à la mi-mars et le fil électrique qui passe devant ma fenêtre du premier étage reste désespérément vide.
Un fil nu, tout noir, très seul.

 

Mais…les fils électriques ne sont garnis d’hirondelles qu’au moment de la migration, c’est-à-dire à la fin de l’automne, me direz-vous...
Le reste du temps, tout l’été, les hirondelles se baladent et volent où bon leur semble, au-dessus des plaines, au-dessus des vignes, se délectant des insectes à profusion.
 

C’est vrai, les hirondelles ne restent pas statiques, plantées sur un moche fil électrique tout l’été…mais moi, j’aime à imaginer que ces élégants petits oiseaux jouent les notes de musique sur une portée, chaque jour lorsque j’ouvre mes fenêtres, juste pour m’offrir un tableau agréable à regarder, afin de me mettre de bonne humeur pour commencer la journée.

Un cliché ? Non, juste une image dans mon livre d’enfant que j'aimais bien.
Mais le printemps n’est pas encore là, je sais...Pourtant, je sens au fond de l'air qu'il ne va pas tarder...à condition que les hirondelles se ramènent à tire d'ailes !

 

Non de dlà ! Comme disait mon arrière-grand-mère Léa. Mais que font donc les hirondelles ?
 

Pas pressées de quitter les pays chauds…je les comprends…mais plus vite elles rentreront, plus vite le printemps pointera son nez chez nous ! Ne sont-elles pas les messagères du printemps ?

 

Les hirondelles sont de plus en plus feignasses chaque année ! Ou bien suis-je, en vieillissant de plus en plus impatiente de voir revenir les beaux jours ?

 

Feignasses…non, je suis injuste…ces pauvres petites bêtes qui parcourent plus de 10 000 Km, bravant les éléments, traversant le Sahara, puis toute la Méditerranée…tout ça pour nous apporter le printemps…non, non, elles sont courageuses, ne ménageant pas leurs efforts pour nous apporter un peu de chaleur…

 

Imaginez qu’un jour, elles décident de ne jamais revenir et de rester là-bas en Afrique ? Cela voudrait signifier que nous n’aurions jamais plus de printemps !

 

Vous avez déjà pensé à ça ? Moi non plus…ça vient juste de me traverser l’esprit !

 

Plus d’hirondelles…plus de printemps ! Impensable…Invivable ! L’hiver, toujours l’hiver…Brrr, rien que d’y penser, j’en frémis…


« Une hirondelle ne fait pas le printemps ! »


Qui vient de dire ça ? Si, si, j'ai entendu quelqu'un exprimer cette ineptie ! Ou du moins le penser très fort. Oiseau de mauvais augure !


Une hirondelle fera toujours le printemps ! Ou bien c’est que nos GPS auront à jamais détraqué leur boussole interne…ou bien, comme le monde ne tourne plus vraiment rond, qu’elles auront confondu nos vertes prairies avec la banquise et qu’elles disparaîtront à jamais pour ne jamais plus revenir…

 

Non de dlà de non de dlà ! Dépêchez-vous, les hirondelles !


On attend le printemps ! Sinon, je m'en fiche, je ferai le printemps sans vous !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

midolu 14/04/2010 20:01



Elles sont là, depuis quelques jours !!! Déjà affairées dans leurs nids, les hirondelles sont besogneuses et doivent se presser !


Avec leur bagou de commères, elles animent les abords des maisons et l'intérieur des granges ...


Bonne soirée, Nicky, et bisous pour toi.


 



Nickyza 21/04/2010 00:01



Veinarde !! Chez moi...toujours pas d'hirondelles à l'horizon...


Plein de bisous à toi, Midolu !!



Azalaïs 12/04/2010 20:02



chez moi elles sont arrivées le 26 mars, ça m'a fait chaud au coeur et elles sont arrivées plus tôt que l'année dernière les pauvres! elles ne doivent pas avoir chaud!


bises



Nickyza 14/04/2010 18:43



Haaaaaaaaaaaaaa c'est toi qui les gardes en captivité !!!!! Rends-moi mes hirondelles !!!! En Champagne, il fait beau et doux !!!



Betty 05/04/2010 23:51



Tu es venue vérifier l'autre jour si je n'avais pas quelques hirondelles dans mon bocal...et je me suis souvenue de mes copines (lien).


 C'est vrai qu'elles tardent ces demoiselles!


 


http://www.lespetiteshistoiresdebetty.com/article-36941020.html



Nickyza 14/04/2010 18:24



Elles étaient bien mignonnes, tes hirondelles qui fuyaient l'automne...mais faudrait peut-être leur dire que l'hiver est passé ici, et terminé !!


Je te dis : elles sont devenues feignasses !! M'en vais apprendre le langage hirondelles et aller leur dire ce que je pense d'ailes !!



midolu 04/04/2010 15:32



Nicky, malgré le soleil qui pointe sur le Berry aujourd'hui, pas l'aile d'une hirondelle en vue !


Elles ont peut-être craint qu'on ne leur dérobe leurs oeufs ...


Bisous de Pâques 



Nickyza 14/04/2010 18:19



Pâques est passé et bien envolé...et elles ne sont toujours pas arrivées en Champagne !!


Elles vont se faire tirer les ailes quand elles vont arriver ici, moi je te le dis !!


Bisous tout plein ton panier de Pâques, Midolu



Nettoue 03/04/2010 17:34



Les oiseaux sont encore frileux de cet hiver qui n'en fini pas de froidure...


Bises Nickyza


nettoue



Nickyza 14/04/2010 18:08



Mais pourtant maintenant il fait doux...



Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre