Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 02:17

 

 

 

9782226239983-j-206x300 

 

 

L’histoire de l’ascension sociale de Katey Kontent, jeune fille intelligente et ambitieuse, dans le New York des années 30. Les années 30 de l’autre côté de l’Atlantique avec pour toile de fond les grésillements d’un microsillon sur un air de jazz, des silhouettes à la Greta Garbo ou à la Cary Grant qui passent à l’horizon. Ambiance surannée, élégance d’une aristocratie dorée. Katey rêve de se faire ouvrir les portes de ce monde rêvé. Accompagnée de son amie Eve, elles font connaissance d’un riche banquier, Tinker Grey…

 

Le sujet de ce roman contenait tous les ingrédients pour fasciner le lecteur. Je me faisais une joie impatiente de dévorer ce livre qui a fait un tabac aux Etats-Unis !

Les premières pages m’ont captivée, la suite de la lecture fut plus poussive…et très vite je me suis ennuyée ! 

C’est un livre qui ne délivre aucune émotion. Les personnages sont ternes, sans vie. La chute de l’histoire est sans intérêt et laisse sur la faim.

Pourtant l’écriture est précise, plutôt agréable, avec ici et là quelques descriptions qui frôlent l’art poétique.

L’auteur semble maîtriser les mots mais pas le sens narratif ni la mise en valeur des personnages qui manquent totalement d’animation. L’intrigue est pâlotte et décousue.

 

Où sont donc les flamboyants personnages de ce roman ovationné de l’autre côté de l’Atlantique ? Entendrez-vous la voix de Scott Fitzgerald ou de Truman Capote au fil de ces pages ? Pour ma part, je cherche encore ou se situe la comparaison…

Quel dommage…

 

 

 

Lu dans le cadre du : 

 

grand prix des lectrices de ELLE

Partager cet article

Repost 0
Published by Nickyza - dans Des livres et moi
commenter cet article

commentaires

midolu 02/10/2012 17:50


Nickyza, je l'ai commencé, faisant fi d'une certaine retenue. Pourtant je ne suis pas allée au bout de la lecture de ce roman.


Dès le début, le style m'a déplu, et je me suis posé la question de la qualité de la traduction ... Par la suite, mon impression s'est confirmée. J'ai ressenti le déroulement du livre (ce que
j'en ai lu et " pioché " en lisant des pages de façon aléatoire) comme une sorte de scénario sans vivacité, des phrases courtes et " brutes ", lassantes comme la lecture. Un pastiche raté et une
intrigue sans enthousiasme ...


Peut-être faudrait-il lire le livre dans la version originale ? Ce dont je ne suis pas capable.


Pour plus tard, j'ai prévu de découvrir " Les séparées " que tu présentes à la suite. 


Merci pour toutes tes notes de lecture, Nicky. 


Bises amicales.

Nickyza 03/10/2012 12:47



Toi aussi, tu t'es ennuyée à la lecture de ce roman...frustrant, non ?!


Pour le style, cela vient peut-être comme tu le dis d'une mauvaise traduction...mais l'histoire elle-même...n'a aucun allant ! Non, c'est raté, tant pis !


Bonne journée Midolu



fanfan 29/09/2012 09:59


Bon, on ne le lira pas !


Par contre l'autre oui!


Bon week end studieux!Bises

Nickyza 02/10/2012 13:00



Oula Fanfan, tout ce que je dis n'est pas parole d'évangile !! Il ne s'agit QUE de mes goûts à moi...Toi, tu aimerais peut-être... Bises et bisous



Lorraine 28/09/2012 19:28


Je suis une admiratrice inconditionnelle de Scott Fitgerald et comme toi, en lisant ton prologue, je m'attendais à revivre cet univers qu'il dépeignit avec tant de vérité sans toutefois l'anémier
un seul instant. Je ne lirai pas "Les règles du jeu". Ta déception nous met en garde. Merci infiniment!

Nickyza 02/10/2012 12:54



Rien à voir avec Fitzgerald, ça c'est certain ! Ce n'est pas un mauvais bouquin mais disons qu'il est "fade"...le genre de roman dont tu as oublié l'histoire une
fois refermé !


Bonne journée Lorraine



annielamarmotte 28/09/2012 16:07


j'ai bien déménagé..l'aspirateur est efficace.. j'ai juste du refaire la déco..... et ceux qui ont hotmail on du mal à avoir la newsletter.... et on ne peut pas répondre à chaque com... bon pour
moi qui préfère visiter que répondre ça va..... je vais mettre ton lien !!!!

Nickyza 02/10/2012 12:27



Bon ! Manque plus que la pendaison de crémaillère !! C'est quand qu'on boit un coup ???



annielamarmotte 28/09/2012 11:10


ça a le mérite d'être franc   ;)

Nickyza 28/09/2012 15:35



On ne peut pas toujours aimer TOUS les livres...Là, j'ai carrément été frustrée, tellement j'attendais un superbe roman...Zut alors !


Bises la marmotte



Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre