Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 15:10



01874984-photo-le-trophee-des-victoires-de-la-musique



 

 

    Darling, ready ? Dépêche-toi, on ne peut pas être en retard aux Miousic de la Victoire !


   
Victoires de la Musique, Georges, Victoires de la muuuuusique ! Repeat after me : Muuuuuuusique ! yes, yes, je suis presque prête ; just a minute !

 

Les fautes de français de Georges m’ont séduite au tout début de notre rencontre, mais là, je suis énervée ; Georges me stresse avec son habitude d’arriver trois heures en avance à tous ses pince-fesses !

En smoking tiré à quatre épingles, il fait déjà les cent pas dans l’entrée.

Et cette fichue fermeture éclair qui s’est coincée…ouf, ça y est…décoincée !

Pas mal je suis dans ma petite robe noire passepartout…pas très original, mais toujours chic, ce petit bout de tissu…Hop, talons aiguilles, accessoires « tendance », sac Chanel
« so typically French, darling, I love it ! » offert par mon chéri, dernier coup d’œil dans la glace, hop je suis prête, en trois cuillères à pot !

 

Course contre la montre, agrippée au tableau de bord de la Porche :


   
Moins vite, Georges, moins vite ; c’est pas les musiques des Victoires qu’on va entendre bientôt, mais celles des anges, si tu nous fous dans le fossé ! 

 

La Porche, c’est sûr, ce n’est pas une deux-chevaux qui roulerait à 90 à l’heure, mais franchement, vous imaginez mon Georges au volant d’une deux-chevaux ? Moi, je n’ai pas choisi la Porche ; j’ai juste choisi le mec qui va avec. Alors les accessoires…c’est sûr que ça peut être discutable.

 

Créneau ultra serré juste devant l’entrée du hangar ultra chic de la Porte de Pantin !
Ouf, nous ne sommes pas les derniers, mais pas en avance non plus ! On croise quelques people connus : bisouillages de convenance, serrages de mains polis – c’est qui celui-là…je connais mais je sais plus, mais Georges connaît- exclamations enthousiastes de ceux qui font semblant d’être contents de se revoir.


Les invités déjà assis semblent mourir d’ennui comme devant la télé un soir de Starac, sauf qu’ils sont moins bien installés qu’à la maison. Georges me souffle à l’oreille :


   
Suis-moi, Darling, on va dans les backstage ; c’est beaucoup plus funny et on sera entre amis !

 

Je traduis pour ceux qui ne comprendraient pas le charabia de mon Georges : en deux mots, Georges préfère passer la soirée dans les coulisses du Zénith, plutôt que de s’enquiquiner dans la salle, coincé entre deux pète-sec, sans pouvoir ni bouger, ni parler.
 

Les backstage semblent en effet très prisés à voir le nombre incalculable de personnalités qui viendront y faire un saut, histoire de prendre l’air entre deux nominations.

Les coulisses sont en effet une ruche aussi pétillante que le champagne qui y coule à flot. C’est une ruche à people où se pressent toutes les personnalités des médias, des maisons de disques… les artistes en compétition et les « has been »…bref que du beau monde !


J’aurais bien aimé prendre quelques photos pour vous montrer le gratin… ça vous aurait évité de lire le prochain « Gala »…mais vous comprendrez que c’eut fait désordre de sortir mon APN et de mitrailler les stars…non, non, je faisais partie de leur monde maintenant, et il eut été indécent de me conduire comme un vulgaire paparazzi ! Et puis mon Georges m’aurait sûrement fait les gros yeux.

 

Ce sont les yeux doux que les femmes faisaient à mon Georges pendant que j’échangeais quelques mots avec Benji (mais oui, vous connaissez Benji…Benjamin Biolay !), mais même en discutant avec Benji, je ne lâchais pas des yeux mon Georges : c’est fou comme les femmes se pressent autour de lui lorsque nous arrivons quelque part…incroyable, l’attirance que peut susciter un acteur américain à Paris ! Faut dire qu’il est séduisant mon Georges, mais ça devient vite agaçant, toutes ces femmes autour de lui !

 

Donc j’ai préféré détourner les yeux vers les « Revolver ».

Vous savez ce groupe très en vogue actuellement et dont on entend leur « Get around town » sur toutes les radios. Sympa, leur chanson et ils concourent pour la Victoire de l’album révélation.
Très, très jeunes, mais un peu plus vieux que les « BB Brunes » qui au lieu de boire encore du lait boivent flûte de champagne sur flûte de champagne. Le groupe le plus vieux, c’est incontestablement Indochine. Ha, Indochine…toute ma jeunesse…ils ne vieillissent pas ; ils sont toujours dans le coup ces gars-là !

 

Maurane, Charlotte Gainsbourg, Olivia Ruiz, un Cœur de Pirate - et j’en passe-, sont collées à mon Georges qui brille par ses jeux de mots et de toutes ses dents.
 
Hugues Auffray et Grégoire prient en silence que le ciel leur envoie sur la tête la victoire tant espérée, pendant que Sliimy, déguisé en petit oiseau effrayé aux ailes vertes, pâlit de minute en minute. Peu diserts ces gars-là…le stress sans doute.
Calogero est bien plus sympa et il a l’air cool ; on trinque à sa Victoire presqu’acquise. Ben non, « C’est dit », sa chanson, n’a pas dit aux juges et la victoire s’est envolée, dommage pour lui.

 

Jack Lang, qui se croit encore ministre de la culture,  vient à passer, suivi de près par Frédéric Mitterrand qui s’empresse de serrer des mains avant l’ex ministre qui tire la langue. 
 PPDA, Sabatier, Bern, Gildas, Nagui, Durand et Dupont…ils sont tous là ! Des people en vois-tu en voilà, du lourd, du bling bling…à croire que plus personne n’est dans la salle pour applaudir les serre-livres en plaqué-or !

 

La ruche s’est vidée d’un coup, et les abeilles se sont envolées dans la salle à l’annonce de la prestation de Stevie Wonder. Une pointure, celui-là ! Silence admiratif dans la salle. Fin de la chanson de Stevie et cavalcade-retour dans les backstage durant toute la série d’hommage aux chanteurs morts.

Après les chanteurs morts, c’est notre Johnny national qui s’est exprimé, comme revenu d’outre-tombe de derrière un écran. Apparemment, il avait l’air encore vivant, même s’il était absent de la soirée.  

 

On se congratule à qui mieux mieux, on se passe de l’huile bien poisseuse.


C’est Benji qui a raflé tous les serre-livres, et Olivia Ruiz aussi, grâce aux crêpes de sa chanson et qui n’a pas « paniquée » du tout en soulevant le serre-livres.

 

Quelques flûtes de Champagne supplémentaires pour fêter ça et  « bye bye » tout le monde, à la revoyure pour une autre soirée « too much » très very soon comme s’est écrié mon Georges, ravi de sa soirée.

 

Dans la voiture au retour, Georges s’est tourné vers moi.

 

    Did you enjoy les miousic de la victoire, Darling ?


   
Ho yes of course, amour à moi ! I enjoy, I enjoy ! (Ne jamais contrarier un homme dans ses convictions, surtout une star de cinéma !) But, j’en ferai pas ma cup of tea tous les soirs… (ai-je rajouté sérieusement)

 

C’est vrai quoi…j’ai trouvé ça…un peu superficiel comme soirée ! Et puis se rendre à un spectacle sans y assister, en restant dans les coulisses…ça m’a laissé comme un arrière goût amer…vous savez comme au resto, quand vous attendez tout le long du repas le fondant au chocolat et qu’au moment de le déguster, on vous annonce avec le sourire : « désolé, yen a plus ! »

 

Vous avouerez que ce n’est pas banal d’aller au Zénith assister à la grande soirée des Victoires de la musique…pour finalement passer son temps dans les coulisses et ne rien voir du tout !
 

Mais la vie avec Georges n’est jamais banale, et c’est ce qui fait son charme, bien sûr !



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cristal 27/03/2010 17:08


C'est avec un plaisir non dissimulé que j'ai lu cet article...
pas banal et de plus une soirée avec "Georges"
diantre que demander de plus
what else my friend !!!
et de big bisous pour toi...


Nickyza 01/04/2010 17:02



Yes, "what else" !! A little coffee or just a cloud of Champagne ?? Que demande le peuple hein!!! La prochaine fois, je t'embarque !


Kisses for you, my friend !



Betty 20/03/2010 19:42


Dans les coulisses, j'ai adoré te lire et avec ou sans Georges, tu crèves l'écran!


Nickyza 01/04/2010 16:29



Mouhahaha, super ton com !! Voui, plus besoin du Georges finalement; j'ai mes entrées maintenant !!



Oxygene 18/03/2010 18:44



Hello Nicky ! Your (Our) Georges begins to m'agacer beaucoup... J'ai pris beaucoup de retard dans la lecture de tes articles et, heureusement que je m'y mets ce soir... Voilà que j'ai enfin une
Révélation... 
Georges était à tes côtés à la soirée des presse-livres... Purée !!! Quand je pense que ce p'tit s...pard m'a dit être allé voir sa grand-mère qui était malade... Je lui ai même préparé un petit
panier avec du beurre, de la crème et un petit pot de miel... "Honey it's too much" m'a-t-il dit avec un sourire... Je vois rouge... !!!
Bon ce qui est fait est fait et quand je pense que tu t'es tapé les coulisses avec les blablateurs et les coupes de champagne... Flûte ! Ça n'a pas dû être facile non plus...
Je prends le relais pour la prochaine sortie, promis !
Bisous Nicky ! 



Nickyza 01/04/2010 16:17



Euh...Oxygène...hou hou Oxygène...t'emballe pas...ya un truc que tu n'as pas compris, c'est que le Georges il est d'abord à MOI ! Et que s'il est parfois près de
toi, c'est que j'ai bien voulu te le prêter mais JUSTE pour tondre ta pelouse ! Ok ? non mais! (c'est qu'elle se l'approprierait vite fait, mon Georges, la Oxygène...même qu'elle lui ferait
des scènes de jalousie...même qu'elle se prend pour le petit Chaperon Rouge...en espérant se faire manger par mon loup à moi !! Veillons, veillons ! Va y avoir du boulot, avec le printemps qui
arrive...)


Ha oui, tu as manqué les coulisses avec le beau monde et tout et tout ! C'était vraiment too much, héhé !


Pour toi, ce sera pour "an other time"...meaby ! hihi



CARAMEL 17/03/2010 12:12


je me regale sur ces lignes je reviendrais


Nickyza 18/03/2010 00:42


Merci Caramel  Un vrai plaisir que ton passage dans ma caverne
A bientôt


Tabellarius 16/03/2010 09:09


T'chao Nicky,

Excellent... J'ai kiffé grave...
Tu es un pneu fière lorsque tu es avec Georges, tu ne m'as point salué !!!
Bon le seul truc qui me chiffone un peu, c'est Violet ou Bio Lait, en fait il porte bien son nom, il n'est pas naturel....
Bon retour sur terre...
Gros bisous


Nickyza 18/03/2010 00:40


Hé bé non, je ne t'ai pas vu...zut alors ! Mais où donc te cachais-tu ?? derrière mon Georges sûrement...
JE NE REGARDE PAS LES AUTRES HOMMES LORSQUE JE SUIS AVEC GEORGES !

Bises le Tab


Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre