Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 18:13



SDF dans la rue



Il neige, il gèle…Comment bien dormir, à l’abri dans notre confort douillet, lorsque l’on sait que des êtres humains couchent sur le trottoir, dans le froid glacé…Même nos chiens dorment à l’abri !

C’est scandaleux de constater que dans un pays comme la France on laisse encore des gens sans abris crever de froid dans la rue…

Pourtant Nicolas avait promis que pareille chose ne devait plus se reproduire dans un pays civilisé comme le nôtre…rappelez vous ces paroles…

 

"Je veux, si je suis élu président de la république, que d'ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. Parce que le droit à l'hébergement, je vais vous le dire, c'est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n'est plus choqués quand quelqu'un n'a pas de toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s'en trouvera remis en cause."

Nicolas Sarkozy, 18 décembre 2006

 

Il semblait avoir tant de sincérité dans la voix quand il a énoncé ces paroles, que l’on était prêts à le croire…Promesses électorales ? Evidemment…


 De droite ou de gauche, nos gouvernants n’ont jamais résolu le problème…jugeant sans doute qu’il était plus urgent de régler d’autres affaires.

 

Rappelons donc à Nicolas Sarkozy ses paroles en reliant sur le net ces belles promesses envolées !

 

Faisons un beau ramdam sur la toile pour que la rumeur enfle et parvienne jusqu’à l’oreille de Nicolas !

 

N’avait-il pas parlé « d’obligation humaine » ?

 

mais n’oublions pas, néanmoins, qu’il ne suffit pas de rejeter la faute sur les autres ! Si nous ne pouvons pas compter sur nos gouvernants pour agir, c’est d’abord à tout un chacun d’agir au coin de sa rue.

 

Les mots sont là pour faire prendre conscience, pour que l’on ne s’habitue jamais à voir quelqu’un coucher sur le trottoir…mais les mots ne suffisent malheureusement pas. Un peu de chaleur humaine, une main tendue, un bol de soupe chaude, une couverture ou juste une parole de réconfort…des petits riens mais qui peuvent faire déjà beaucoup.

Tout sauf l’indifférence !

Jadis, l’assiette du pauvre à la table de Noël de nos ancêtres était une généreuse attention…

 

Faites passer vous aussi le message sur votre blog pour que Nicolas Sarkozy tienne enfin ses promesses et pour que les mots « SDF », « Enfants de Don Quichotte », « Sans-abris », soient un jour rayés de notre vocabulaire !

 

 Mobilisons nous pour créer un énorme buzz sur la toile afin que cesse enfin cette situation intolérable.

Faites un copié/collé des paroles de Nicolas Sarkozy et envoyer le texte à tous vos contacts, sur tous les blogs et sites que vous connaissez afin de relayer l'info et jusqu'à ce que notre appel parvienne à Nicolas!
Merci d'avance de soutenir cette action!
 

 

Je tiens à préciser que cette démarche est absolument « apolitique »











Partager cet article

Repost 0

commentaires

chantal74 23/12/2009 11:53


Merci pour cette mobilisation, je vais le mettre dans le blog de notre association
http://notrevalleearveetgiffremarignierinfos.chezblog.com, mais je voudrais te demander si tu accepterais que je mette ton
poème que je trouve très émouvant, avec un lien bien sur. au reçu de ta réponse, je mettrai l'article.
merci à toi
chantal


Nickyza 23/12/2009 13:27


Merci Chantal d'être passée par ma caverne!
Bien sûr, je te prête à toi aussi mon poème pour le mettre sur ton blog
C'est bien que toi aussi tu relaies le mouvement...si seulement nous pouvions être nombreux!
Passe une bonne journée!


Angel 21/12/2009 16:11


bonjour Nicky,heureuse d'avoir de tes nouvelles;oui nousmes nombreux à relayer ce message..depuis quelques jours et certains reprochent qu'on ne s'intéresse aux sans abri que l'hiver..Ce ,à quoi je
réponds qu'il vaut mieux s'occuper aussi de l'urgence que de ne rien faire du tout;d'autant que chacun ,dans sa vie de tous les jours n'attends sans doute pas l'hiver pour aider les autres.
BISES


Nickyza 22/12/2009 00:51


Contente aussi de ta visite, Angel !
Tu as tout à fait raison, les sans-abris sont en danger de mort l'hiver, donc évidemment qu'il y a urgence! Qui donc laisserait un être humain crever sur le pas de sa porte par - 10 dégrés? N'y
aurait-il pas urgence à le faire entrer au chaud? Et si l'été, un démuni sonne à la porte pour demander quelque chose à manger, qui refuserait de lui donner un sandwich? L'urgence est là quand elle
se présente; peu importe la saison!
Peu importent les paroles: dans un pays civilisé et riche comme le notre, cette situation ne devrait pas exister!
Gros bisous Angel


Oxygene 18/12/2009 23:21


Je viens de lire de superbes textes, très émouvants, chez Laudith et Balaline sur le sujet... Je vais bientôt prendre le relais, mais j'ai peur que de gros tampons bouchent les yeux et les oreilles
de notre "cher" président.
Ce soir je me suis posé la question : combien coûte le sommet de Copenhague ? Combien pourrait-on économiser en réduisant ce genre de réunion qui n'aboutit à rien ? Quelle somme pourrait être
dégagée pour aider les sans-abri ? 
C'est triste.... Nous sommes si impuissants... 
Bisous pour toi Nicky ! 


Nickyza 19/12/2009 02:44


On pourrait sûrement dégager suffisamment pour donner un toit décent à ces accidentés de la vie...Il faudrait sans doute que nos dirigeants passent ne serait ce qu'une
seule nuit à dormir dans la rue par - 10 degrés pour qu'ils comprennent peut-être...et encore je suis sûre qu'ils ne tiendrait pas 1 heure!
Bien triste tout ça...on ne connait pas notre chance de dormir au chaud et de manger à notre faim et l'on se plaint souvent pour des broutilles...
Gros bisous Oxygène


Astheval 18/12/2009 09:47



Espérons qu'un "ramdam" pourra suffire ou au moins aider à faire bouger nos dirigeants !




Nickyza 18/12/2009 22:34


oui, si seulement...La température est très basse ce soir...


Plume 17/12/2009 19:20


On est loin du compte...


Nickyza 17/12/2009 20:20


De quel compte, Plume? Veux-tu parler du nombre en augmentation de sans-abris? Quand je pense qu'à Paris, on est incapable de les recencer...On préfère ne pas
connaître le nombre...
Bises à toi et bonne soirée


Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre