Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 20:36

 

 

 

 

Dans le jardin de la bête

 

 

 

 

Document, roman ? « Dans le jardin de la bête » se lit en tous cas comme un thriller…un thriller  politique, un roman d’espionnage.

C’est un gros pavé qui a tout du roman historique. Quelque soit le genre de ce livre, c’est un livre à ne pas manquer !

 

Erik Larson, journaliste, a fait un énorme travail de recherches pour écrire ce livre qui a tout du documentaire ! Tous les évènements sont réels, et il cite toutes ses sources à la fin de son livre.

 

Le roman est construit d’après les notes prises par William Dodd lors de son séjour en Allemagne de 1933 à 1937 et d’après le journal tenu par sa fille Martha.

Deux visions de l’Allemagne à cette époque.

 

Drôle  d’histoire que celle vécue par la famille Dodd…

 

L’histoire se déroule en Allemagne pendant qu’Hitler accède au pouvoir petit à petit et insidieusement.

Roosevelt désire envoyer un ambassadeur à Berlin. Personne ne veut y aller. Roosevelt décide d’y envoyer William Dodd, un simple prof d’allemand.

Devant un tel honneur et sans savoir ce qui l’attend, Dodd accepte la mission et se retrouve en 1933 à Berlin avec sa famille.

Il adore ce pays.

 

Pourtant, il va vite déchanter en constatant petit à petit la montée du nazisme et en comprenant le danger qu’Hitler représente au niveau mondial.

 

Il tente d’alerter les Etats-Unis afin de freiner le danger imminent que représentent le nazisme mais Roosevelt n’intervient pas…pire, il semble mettre en doute les propos de son ambassadeur pensant que celui-ci exagère sans doute.

William Dodd, de plus en plus mal à aise, entretient des relations de plus en plus tendues avec les allemands.

Il est vite pris entre deux feux…entre la passivité évidente des Etats-Unis et la violence montante d’une Allemagne sous influence certaine du Führer.

 

Sa fille Martha, elle,  ne vit pas les choses de la même façon. Au contraire, elle mène la grande vie dans une société berlinoise huppée, fréquentant même le milieu nazi où elle y a de nombreux amants et choisissant ses amis parmi certains proches d’Hitler.  

Elle tombe amoureuse d’un espion russe et profite de ses relations privilégiées chez les nazis pour alimenter l’Union Soviétique en informations de la plus haute importance.

 

Deux personnes de la même famille qui ne perçoivent pas Berlin de la même façon…

 

On peut aisément comprendre comment Hitler a pu tranquillement asseoir sa politique sans jamais être inquiété quand, en face de lui, aucun pays n’a voulu croire au péril nazi…

 

L’attitude de Roosevelt, plus qu’ambigüe, qui décide de fermer les yeux plutôt que de se mêler de la politique des Allemands…

 

Un livre très intéressant, très impressionnant aussi. Un livre important, très important.

 

Larson nous permet d’accéder à des faits peu connus que représentait l’époque de l’accession au pouvoir d’Hitler, ce qui fait de ce livre un livre différent et nouveau sur cette époque où tout semblait déjà avoir été écrit.

 

Une Allemagne joyeuse, où il fait bon vivre et de l’autre côté, la face cachée de la lune : une Allemagne sombre, violente, où se trame le mal…

 

Un livre à lire, assurément !Que j'ai vraiment aimé lire dans le cadre dugrand prix des lectrices de ELLE

 

Je viens de vous présenter la DERNIERE sélection du jury, la sélection du mois de Mars...avant la proclamation des résultats du grand prix.

 

J'AI TERMINE MA MISSION !

 

Le magazine ELLE doit être en train de faire sa "grande lessive" pour sortir LE meilleur roman, LE meilleur Policier et LE meilleur document en fonction de nos notes et critiques !!

La proclamation du GRAND PRIX DES LECTRICES DE ELLE aura lieu le 31 Mai prochain.

Qui seront les lauréats ? Surprise Jeudi prochain !

...Car, figurez-vous que, même nous les jurées, nous ne sommes pas dans la confidence. Nous savons qui ne gagnera pas en revanche...et nous avons un peu une idée de qui seront les chouchoux...juste une idée !

Partager cet article

Repost 0
Published by Nickyza - dans Des livres et moi
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 12/09/2013 18:05


Je l'ai acheté. Il ne me reste plus qu'à le lire ...

Jeanne Fadosi 18/08/2013 17:39


un titre dont je vais noter les références car j'ai envie de le lire. Une approche fort intéressante que ces deux visions bien différentes d'un monde en marche. Il est bien connu que les
Cassandre sont rarement pris au sérieux et c'est hélas après que les évidences sautent aux yeux. Mais il n'en reste pas moins important d'en témoigner. Dans soixante-quinze ans, j'espère que des
lecteurs du moment pourront lire des témoignages de notre époque actuelle ...

Nickyza 11/09/2013 01:24



Si tu te procures ce titre, tu me diras ce que tu en as pensé après l'avoir lu


Douce nuit à toi Jeanne



Josette 26/05/2013 12:05


je me demande si on ne devrait pas tirer des conclusions  de ce livre...


je pense avoir  trouvé mon prochain achat à la librairie avec ce livre  !


 

Nickyza 01/06/2013 14:42



Oui, les conclusions...on les tire vite ! L'ennui, c'est que l'on est prêts à reproduire les mêmes erreurs...même quand les ficelles sont énormes !! Naïveté
incurable du genre humain ?


Quand tu l'auras lu...viens mettre ton avis ici...ton avis nous intéresse ! IL sera peut-être différent du mien... 


Bonne lecture Josette !


 



Quichottine 25/05/2013 22:03


J'ai hâte de savoir si tu as bien choisi... enfin... si tes choix auront été ceux de l'ensemble du jury.


 


Je me demandais pourquoi tu publiais tous ces billets aujourd'hui... Me voilà informée. :)


 


Pour ce livre-ci, je prends note même si je n'ai pas vraiment envie de me plonger dans l'histoire en ce moment.


 


Passe une douce soirée... je t'embrasse fort.

Nickyza 26/05/2013 01:00



Aucune idée quant à mes choix et ce que sera la réalité ! On nous tient en dehors de tout...


Suis un peu déçue de cette expérience au final : pratiquement aucun partage entre les jurées ni avec les responsables du Prix...je m'attendais à beaucoup plus
de rencontres, de débats...chacun reste dans son coin pour faire ses critiques et noter les auteurs. Un site internet dédié au Prix...qui pourrait réunir les jurées pour partage et
échanges mais les commentaires envoyés ne sont même pas mis en ligne par le magazine...Donc pas de réactions aux commentaires.


On m'a proposé d'écrire un texte pour relater la rencontre au Salon du Livre : mon texte a été publié...amputé de la moitié de mes mots !!!...censuré ? !! Plus
aucun intérêt donc...un récit loin de la réalité...bref !


Je publierai ici sur mon blog les 2 textes, le vrai et le tronqué et je dirai mes impressions de cette expérience...


Merci d'être là, Quichottine, toujours ! Plein, plein de bisous



Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre