Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 21:19

 

 

 

 

45 Fenetre ouverte sur la nuit

 

 

 

 

« La nuit offre au poète tellement d’heures sans bruit.

A c’qui paraît la nuit, tous les stylos sont pris ! »

 

C’est Grand Corps malade qui dit ça !

 

Je trouve que ces mots-là sont bien jolis à lire.

Jolis aussi, lorsqu’ils sont « slamés » à la façon de Grand Corps malade.

Grand Corps malade est un poète avant tout ; un poète moderne qui jette les mots en les faisant danser sur une petite musique de fond, en les rendant vivants.

 

La nuit, c’est vrai, est propice à l’inspiration.

Dans le silence du monde, on entend le murmure des muses…juste un souffle qui fait vaciller la flamme des bougies.

Il faut savoir écouter le silence des heures qui s’écoulent tapies au creux du gris des nuits…

Il faut savoir tendre tous ses sens aux signes invisibles que seul le silence livre en catimini…

Fermer les yeux,

Se concentrer au mieux

Ecouter les mots

Qui bruissent dans l’air

Et qui se plantent soudain

A la pointe du stylo.

Et là, laisser faire !

Laisser le stylo gratter le dos

Du papier vierge de tous mots.

Laisser le stylo divaguer sans répit

Couvrir de son encre la page qui revit

Sous les assauts d’une vague de mots

Qui s’écoulent ainsi à vau l’eau

A volonté et sans maux.

 

C’est magique parfois, ces mots qui vous échappent, qui semblent venus d’ailleurs, sans que vous puissiez en arrêter le flot…

 

Ac’qui paraît la nuit, toutes les souris sourient…

Ac’qui paraît la nuit, tous les chatons sont gris…

A c’qui paraît la nuit, la lune rousse s’évanouit…

A c’qui paraît la nuit, les mots doux font leur nid…

A c’qui paraît la nuit, tous les secrets sont dits…

A c’qui paraît la nuit, les fourmis étudient…

A c’qui paraît la nuit, les anges sont au logis…

A c’qui paraît la nuit, tous les loups sont maudits…

 

Je pourrais continuer ainsi…jusqu’à l’infini…

Si ça vous dit, à vous aussi

De penser à la nuit…

N’hésitez pas jusqu’à minuit

A laisser vos mots ici…

car dès que la nuit s’enfuit…

pfrtttt, le jour avale le silence et les mots sont délit !

 

A c’qui paraît la nuit…

A vous, mes amis !

 

A propos de nuit et de jour, je connais un calédonien qui va confondre le jour et la nuit pendant quelque temps : mon Sébastien quitte son île pour un mois, pour vivre le printemps ici, près de moi !!!

Un mois, long et court à la fois, dont je vais profiter avec lui…vous vous en doutez…avant qu’il ne reparte pour je ne sais combien de temps !

J’aurais sans doute mieux à faire que d’agiter les touches du clavier pour alimenter mon blog…la vraie vie m’appelle auprès de mon fils, de mes fils réunis, de la famille ensemble !!

Cela ne m’empêchera pas de venir voir ce qui se passe chez vous, car en bonne commère, je « guette » derrière mon écran ! Oui, oui, je guetterai vos mots…jours et nuits !

 

CAR à c’qui paraît la nuit…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

élien 02/03/2013 15:52


Quel est l'auteur et le titre du tableau que tu as mis avec la fenêtre stp ? :p

Tabellarius 01/06/2010 11:17



T'chao Nicky,


Profite bien de ton fils...


Grand  Corps Malade que j'ai vu en concert est un type formidable qui comme tu le dis fait vivre les mots...


Moi aussi j'avions déserté le net pour différentes raisons... M'enfin comme tu le dis aussi il y a la vrai vie.


Gros bisous



Nickyza 06/06/2010 13:38



On n'a pas vraiment déserté puisqu'on est encore là, hein !  On a juste un peu
délaissé nos blogs pour prendre plus de temps avec la vraie vie ! Mais on est toujours là !!!


Bises Tab !



Azalaïs 29/05/2010 10:23



je pense bien à toi Nicky, quelle chance de pouvoir coucouner ton fils! Je viens de coucouner une de mes fille pour une autre raison, un accident de moto, la cheville fracturée en plusieurs
endroit. elle vit à Turin et quand nous l'avons entendue en larmes à l'appareil nous sommes allés la chercher puis l'avons ramenée 20 jours plus tard! Comme elle le dit: "les parents, c'est quand
même une race à part!"


Elle m'a proposé à cette occasion d'écrire une chanson sur le Kagou, que tu connaît sans doute mieux que moi, pour une amie qui dirige une chorale au Mans et qui a donné ce nom à son groupe!
J'avoue que cet oiseau qui ne vole pas me laisse un peu perplexe! Il va falloir que j'y pense la nuit peut-être!


bises Nicky, cet accident de moto m'a complètement vidée et elle parle déjà de s'acheter une nouvelle moto!! Que faire???



Nickyza 31/05/2010 17:50



Cette douloureuse expérience aura fait comprendre à ta fille qu'en effet, la famille est TOUJOURS là dans les durs moments !! Si elle en doutait...


Ramasser son enfant en "vrac", c'est dur...et on entreprendrait n'importe quoi pour le sortir de là : on n'aime pas le voir souffrir...! Ta fille a décidé de
s'acheter une nouvelle moto; c'est sa passion et tu n'y pourras rien sauf trembler en silence... Comme on tombe de cheval, on remonte aussitôt pour conjurer la peur...


Devenir mère un jour, c'est faire passer ses enfants avant toute chose et les aimer par-dessus tout...donc...se faire du souci pour eux en imaginant des fims noirs,
qui bien souvent n'ont jamais lieu, heureusement, et ce jusqu'à ce qu'ils aient 70 ans passés !!


Ne t'inquiète pas, Azalaïs...ta fille sera encore plus prudente avec son expérience passée ! Vis Aza, et profite du ptit bonheur qui passe !


Plein de bisous !



Lmvie 26/05/2010 16:59



De retour du Sénégal je dépose un bisou chez ma "soeur" africaine !



Nickyza 31/05/2010 17:01



Merci soeurette africaine pour ces bisous tout chauds encore du sol sénégalais !! Tu me raconteras, hein ? !! En attendant je vais faire un tour sur ton blog !



Bisous frais d'un printemps qui se cache!!



Oxygene 26/05/2010 05:41



J'espère que le séjour de ton calédonien se passe bien et que sa maman n'a pas trop le blues en voyant les jours défiler, déflier...


Bisous à toi Nicky en passant (au cours d'une insomnie)



Nickyza 31/05/2010 16:59



Ho oui, ça se passe bien, tu t'en doutes, Oxy !! Et comme tu me connais bien, tu sais aussi que je me gâche mes tout derniers jours en pensant à la
séparation...ralalala, allez je chasse cette idée, jusqu'à Vendredi !


Merci de pousser ma porte malgré mon absence un peu longue et des milliers de bisous, Oxy !!!



Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre