Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 01:48

 

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xdv1b5_anne-berest-la-fille-de-son-pere-se_creation

Anne Berest, La Fille de son père_Seuil
envoyé par EditionsduSeuil. - Regardez plus de courts métrages.

 

 

Un premier roman...réussi !

Une histoire qui se passe entre Epernay, Reims et Paris.

Un secret de famille "échappé" lors d'un dîner d'anniversaire...

 

Trois soeurs...les trois filles de leur père !

 

Quelques extraits qui vous donneront sûrement envie d'en découvrir plus encore :

 

"Charlie a tout oublié de notre mère. Sa voix et son regard. Et avec elle toute sa petite enfance. Charlie n'a rien retenu. Sauf les boîtes Happy Meal de chez Ronald McDonald..."

 

" Le soleil rase les champs de vignes sur la route d'Epernay, la nuit tombe depuis Reims, aujourd'hui c'est l'anniversaire d'Irène."

 

"Nous sommes réunies, les trois soeurs, à l'arrière de la voiture, comme lorsque nous étions enfants : Irène et Charlie aux portières et moi au milieu. Elles convoitent, la petite et la grande, les places des fenêtres. Moi je veux seulement être tranquille, ne pas faire d'histoire."

 

"Irène est furieuse que personne n'ait touché au tartare de bulots, à part le cousin Emmanuel. Elle dit qu'elle voudrait passer tout le monde par la fenêtre. Etre demain matin, avec les restes de gâteau, de papier cadeau, de cendriers et de bouteilles. Tout jeter, ranger, laver et que le prochain Noël soit une perspective très lointaine."

 

Ambiance, ambiance...! Petite rancoeurs, langues qui fourchent...

 

Un roman court (160 pages) mais dense, où l'enfance remonte à grands coups de souvenirs et de regrets aussi.

Des questions, beaucoup de questions...pour découvrir puis comprendre le secret de famille si longtemps gardé...et la vie qui bascule soudain sur l'incompréhension.

 

Oui, oui, un bon moment de lecture !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nickyza - dans Des livres et moi
commenter cet article

commentaires

Lmvie 01/02/2011 18:04



Je vois que tu es très inspirée ces temps -ci !!!!!!!!!!!!!!


Mais je t'avoue que le blog m'attire de moins en moins aussi...


Un bisouille en passant



Nickyza 08/02/2011 19:10



Oui, en effet, très !! Comme beaucoup d'entre nous finalement ! La vie reprend ses droits sur le virtuel...Beaucoup, beaucoup plus de temps pour lire, ce qui n'est
pas un mal, hein !!!


Bisous du soir, ma Lm


P.S : je constate qu'OB yoyotte toujours et de plus en plus...GRRRRR il m'interdis smileys et couleurs !! Raaaa, l'bétain, comme on dit chez nous !


 



pierre 31/01/2011 23:38



Bonsoir Nicky


je me suis un peu éloigné des blogs pour reprendre quelques activités de benevolat et aussi reprendre cette lecture que j'apprécie moi aussi


Mais je n'oublie pas mes amies


amitiés


 



Nickyza 08/02/2011 18:57



Je vois qu'on est tous pareils...après un peu de lassitude, on délaisse un peu notre monde virtuel pour le monde réel !  La vie reprend ses droits ! Il faut arriver à allier les deux, doucement, sans contrainte !


Contente de ton coucou amical, Pierre.


Bises


 



Quichottine 26/01/2011 20:24



Merci, Nicky, pour cette piste de lecture... je suis contente que tu en parles, parce que je me demandais si...


 


J'ai parfois été déçue par des premiers romans dont on vantait les qualités, mais je sais que si tu as aimé, il y a des chances que j'aime aussi.


 


Bisous et bonne soirée à toi.



Nickyza 08/02/2011 18:49



Un reste de déformation professionnelle...les libraires aiment à dénicher les "premiers romans" avant qu'ils ne se perdent dans la masse infâme des piles de best
sellers ! Enfin les vrais libraires...(et vlan !) Ensuite, je courais voir mes copines bibliothécaires et leur filais le
tuyau. Elles me faisaient confiance et aimaient à leur tour ! C'est ainsi que les "écrivains-pas-connus" sortaient parfois du lot...


Bises du soir Quichottine


 



fanfan 24/01/2011 22:48



Dommage qu'il soit si court s'il est bien; j'aime les gros livres car quand  ils me plaisent je trouve que ça finit trop vite!


bises



Nickyza 25/01/2011 01:49



Oui c'est très court et vite lu, Fanfan ! Tu risques de rester sur ta faim !


Les gros "pavés" concernent en général les "sagas" et c'est vrai que malgré l'épaisseur, on ne voit pas le bouquin filer et lorsque l'intrigue est prenante, on lit
"à reculons" tant on voudrait retarder la fin !


Ce livre-là est plutôt un "ressenti". Je suis toujours admirative de voir comment d'un sujet tout à fait banal...on arrive à tenir en haleine un lecteur...Le
style fait tout !


Bonne nuit Fanfan


 



Oxygene 23/01/2011 19:35



Hé, hé.... Tu as titillé ma curiosité Nicky et j'ai noté les références de ce roman... 


C'est sympa de partager avec nous un bon livre.


Merci à toi et gros bisous !



Nickyza 25/01/2011 01:28



C'est un livre très court, vite lu mais où tout est dit. Un livre qui laisse une "empreinte" alors que l'histoire est somme toute très banale. Mais cela n'engage que
moi...j'espère que tu l'aimeras aussi !


Bonne nuit et plein de bisous, Oxy



Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre