Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 14:34



                                                          Un vieux palace: l'hôtel Westminster





Ma balade se situait sur les plages de la côte d’Opale et plus précisément au Touquet !

 

Le Touquet…une jolie station balnéaire avec ses plages à perte de vue, ses dunes de sable ornées d’oyats, son architecture anglo-normande, ses vieilles maisons de familles aux balcons de bois imposants qui se cachent dans la forêt…

 

Les chevaux, les vélos, les rollers, les chars à voile se côtoient pour d’infinies balades en bord de mer ou sur la digue.




 



Sa mairie imposante avec son beffroi, son marché avec ses arcades et sa foule, son casino, ses vieux palaces, sa célèbre rue Saint Jean…




 







Ses cabines de plage aux couleurs multicolores, ses tentes et ses pare-vent en toile rayée bleu et blanc, sa piscine-aqualud sur la plage…


Ses glaces, ses moules-frites, ses étals de fruits de mer…

 

Ses expos de peintures, son Enduro, son salon du livre, son polo, ses championnats de voile…

Il y en a pour tous les goûts et il s’y passe toujours quelque chose au Touquet !

 

Un endroit à part…une bulle en dehors du monde où la nature reprend sa place…une ambiance qui n’appartient qu’à elle…

 

On aime ou on déteste d’emblée ! Moi, j’ai eu un véritable coup de foudre pour cet endroit, et je m’y suis installé un petit nid et j’y file choper mon bol d’air iodé dès que je le peux !

Oui, moi... la fille du soleil !

Qui aurait pensé qu’un jour je puisse m’attacher à cette petite station en bord de Manche aux eaux glacées et au soleil pas assuré ?!!

Le soleil rare sur ces côtes du nord ? Encore une légende !

Chaque fois que j’y vais, le Touquet rayonne de son soleil et par temps gris, les jours d’hiver, les couleurs sur la mer sont si douces, si belles…couleurs opalines qui ont donné son nom à cette côte si jolie.

 

Vous avez essayé de deviner de quelle station balnéaire il s’agissait et vous avez été perspicaces, ma foi !


C’est Sarah-Frane qui a été la première à deviner que ça pouvait se situer « dans le nord…peut-être vers le Touquet ! »


Plume
ensuite est arrivée sur ses entrechats et a déclaré presqu’affirmativement « le Touquet ? » bien qu’un petit point d’interrogation a fleuri dans sa phrase !


Quant à Quichottine, elle est allée fouiner dans mes anciens articles…elle a mené son enquête et relevé des indices judicieux qui lui ont permis d’affirmer « La Côte d’Opale ! »


Lmvie
, elle, a de suite été convaincue que c’était une plage du nord, mais elle a navigué trop loin, passant devant la plage du Touquet, puis devant les côtes de Boulogne sur mer pour arriver au port et s’amarrer à Dunkerque !


Marail
est venue pointer son nez, flairer l’air un peu trop frais à son goût, enfilé son ciré et un pull et a décrété forfait : elle ne connaît QUE son lagon calédonien !!

 

Bravo, à tous d’avoir mis vos pas derrière les miens sur le sable mouillé de ma plage et d’être venus tâter l’eau du bout du pied avec moi…

Je suis passée des côtes landaises, à Noirmoutier…une belle balade en bateau, grâce à vous, et finalement, nous nous retrouvons tous au…Touquet !!!

 

Le soleil brille, c’est marée basse…vous voulez faire quoi ? Une ballade les pieds dans l’eau ? Un tour à vélo, un galop à cheval ? Un ramassage de coques que nous pourrons déguster à l’apéro avec un ptit vin blanc bien frais ? Ou bien aller visiter l’expo de ce peintre touquettois au Palais de l’Europe ?


Comme vous voulez, dites-moi…je vous accompagne !





 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Enriqueta 03/01/2010 20:49


J'adore cette ville que je connais très bien.


Nickyza 04/01/2010 01:55


Moi aussi, j'aime cette petite station...j'y vais dès que je peux...pour allez y prendre un bon bol d'air et me changer les idées! Pas très loin de Reims! Tu t'y rends
souvent?
Nous avons un point commun!
Bisous, Enriqueta!


pierrot 27/06/2009 02:41

mon fils bosse au touquet dans un grand restau...personnellement je préfère boulogne wimereux wimille marquise...

Nickyza 29/06/2009 23:50


Wimereux, c'est chamant...une vraie carte postale des plages de l'époque 1900 ! Boulogne, c'est laid je trouve...et il n'y a pas de plages...
Ton fils au Touquet et toi en Nouvelle Calédonie...c'est comme pour moi mais l'histoire est inversée: c'est mon fils qui est en NC ! :-))


Azalais 21/06/2009 17:31

moi aussi, j'ai à moitié l'âme normande et franchement je préfère les couleurs de la Manche à celles de la méditerrannée et puis il y a moins de moustiques! nous nous sommes faits dévorer en Camargue!!bises

Nickyza 21/06/2009 19:38


Moins de moustiques, certes, et moins de canicule aussi dans la Manche!! MAIS il y a quand même des petits coins de Méditerranée plus que charmants!! Je pense à la
Corse, au Var...Les parfums de la Provence...c'est quelque chose!!
Mais la Camargue, c'est l'endroit où il ne faut pas aller si l'on ne veut pas rencontrer de moustiques!!!!Mouhahahaha !! Pauvre Azalaïs!!
Plein de bisous :-))


carambaole 21/06/2009 16:38

Le touquet bien sur,superbe

Nickyza 21/06/2009 19:26


Alors??? Tu connais, hein?!
Bonne soirée, Pierre :-))


Oxygene 19/06/2009 14:05

Chocolat mousseux..........Ahhhhhhhhhhh..... arrête Nicky...... Je suis en train de faire un malaise...... Vite un remontant !!!!!!!!!

Nickyza 19/06/2009 14:25


Mouhahaha !!!!!!!!!! On peut aussi déguster un "Enduro", une patisserie divine, spécialité du Touquet: Petit gâteau au chocolat moelleux sur une feuille de
nougatine, d'amandes et de caramel...Haaaaaaaaaaaaaa je défaaaaaaaille aussi !!!


Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre