Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 01:39




... L'escalier !

Cet escalier-là, c'est l'escalier en spirale de Santa Fé au Nouveau Mexique. L'escalier de la chapelle Loretto.
Il date de la fin du XIXème siècle.

N'est-il pas superbe et étonnant?
Voyez comme l'on se sent aspiré dans sa longue spirale qui fait deux tours complets!

C'est un escalier magique car tout le monde se demande comment il peut bien tenir debout encore, après un siècle d'utilisation quotidienne par des centaines de milliers de visiteurs chaque année, alors que rien ne le soutient! Aucun pilier de soutènement...aucune vis...une énigme pour les architectes d'aujourd'hui!
La construction de cet escalier qui est un défi aux lois de la gravité reste un mystère encore de nos jours...
Une légende dit que le charpentier était inconnu de tous dans le village.
Il est venu un jour avec une simple boîte à outils, en proposant de construire un escalier, bénévolement, à la condition que l'on le laissât seul devant l'ouvrage.
Cela prit plusieurs mois...et l'homme repartit comme il était venu, sans se faire payer...
Le plus étonnant c'est que le bois utilisé, une variété de cèdre, n'existerait qu'en Alaska ou...sur les bords de la Méditerranée...du côté de la Palestine ou d'Israël...
Les soeurs de la chapelle Loretto sont restées persuadées que le charpentier mystère n'était autre que Saint Joseph, le saint patron des charpentiers...
C'est un escalier qui tient par l'opération du Saint Esprit!



L'image, je l'ai empruntée à Guy Marion, sur
son blog mathématique.

La devinette était facile et en une volée de marches, hop, vous avez tous trouvé la solution!
C'est
Plume qui a été la première à répondre parmi des centaines de milliers de visiteurs qui se sont bousculés pour emprunter mon escalier!!! Rires!
Personne n'a loupé la marche...tout le monde s'est bien aggripé à la rampe pour bien le monter, puis le descendre... mon escalier!

Bon allez une dernière pour la route (je sens que vous les aimez mes devinettes!!) :

J'ai un nez,
Je suis collet monté,
J'ai un giron ample,
Je suis au départ et à l'arrivée,
Je suis souvent contre...

Qui suis-je?


Hum...un peu plus difficile, celle-là, hein?
Vous y êtes???
C'est...


C'est...la MARCHE biensûr!!

Le nez de la marche, le collet (le petit côté de la marche où seule la pointe du pied peut se poser), le giron (la profondeur de la marche), la contremarche!

Il fallait bien en parler de celle-là car sans marches, l'escalier ne serait pas!
L'important, c'était de ne pas la rater!








Partager cet article

Repost 0

commentaires

Azalaïs 23/04/2009 23:11

Encore une énigme chez nickyza! je ne vais pas pouvoir dormir, je vais compter les marches!
bises

Nickyza 24/04/2009 10:14


Oui, mieux vaut compter les marches pour t'endormir, Azalaïs, car les moutons ne veulent pas monter le grand escalier!!!! :-))))
Bisous et bonne journée à toi!


Oxygene 23/04/2009 22:05

Il est magnifique cet escalier Nickyza ! C'est impressionnant !
Quant à ta devinette, j'étais bêtement en train de me creuser la tête alors que tu avais mis la solution juste deux lignes plus bas...
Faut-t-y êt' bête...!!!!
PS :
J'ai reçu il y a peu de temps plusieurs photos d'escaliers originaux. Si je retrouve la trace de cet envoi (ce n'est pas sûr) je te fais parvenir le lien.
Bisous

Nickyza 24/04/2009 10:11


Contente que tu l'es bien monté cet escalier magique, Oxygène!! Tu prenais tout simplement ton temps pour trouver ma devinette...en faisant attention à la marche alors
que t étais déjà dessus!!! Rires!!
Bien reçu tes escaliers...superbes, merci!!
Gros bisous tout plein :-))


Quichottine 23/04/2009 14:57

Bises à toi aussi. Passe une belle journée. ;)

Dominique 23/04/2009 14:51

Je me doutais bien que tu connaissais cette légende Nickyza, connaissant l'existence de cet escalier.
Car en effet c'est bien de la même qu'il s'agit. Lorsque j' en ai pris connaissance j'en fus très émue. Car, qui pourrait dire de façon iirréfutable où prend fin la légende et où commence la réalité ?

Bises

Dominique

Nickyza 23/04/2009 15:01


Oui...cela fait partie des mystères du monde...dont on n'aura jamais la réponse...
Le monde de l'"étrange" m'a tout comme toi toujours fascinée...
J'aurais du parler de la légende dans mon article...je vais peut-être rajouter quelques mots...
Bonne journée à toi Dominique:-)


Quichottine 23/04/2009 08:48

Morte de rire... Tu aurais pu nous laisser chercher !

... mais tu as raison, ça aurait été plus difficle.

L'escalier de Santa Fe est magnifique. Je ne l'avais jamais vu, même en photo.

Bisous du matin.

Nickyza 23/04/2009 14:56


Vous avez déjà eu du mal à trouver la première devinette alors celle-là...oula! Rires!

Oui, magnifique et étrange escalier de la chapelle Loretto de Santa Fé...
Serait-ce Saint Joseph incognito...qui l'aurait érigé?...sans pilier de soutènement, sans vis...mais comment peut-il donc tenir encore? Par l'opération du Saint Esprit??Mystère!
Bisous du midi, Quichottine :-))


Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre