Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 01:01




       *


Chanson:


Refrain :


Quand les armes se lèvent et brisent le cœur des hommes

Il y a toujours une plume, un pinceau qui s’élèvent

Une voix pour offrir des espoirs et des rêves

Pour crier haut et fort la violence que l’on nomme.

 

                                  ***

 

Quand le rire des enfants se transforme en sanglots

Et que le cœur des mères se brise en mille morceaux

Il y a toujours des mots, des chansons pour calmer

Les chagrins, les malheurs que l’homme a pu semer.

 

Dans le ciel de tes nuits quand les étoiles se meurent

Quand l’océan vomit des vagues noires de mazout

Il y a toujours un peintre pour remettre des couleurs

Sur le sombre des jours en effaçant les doutes.

 

                                    ***

 

Refrain.

 

                                    ***

 

Au grand creux de la vague quand les espoirs ont chu

Et quand même les clowns laissent perler des larmes

Il y a toujours une flûte, un saxo, des percus

D’où s’envolent des notes qui font danser les femmes

 

Pour crever le silence et percer les non-dits

Montrer l’indifférence et le mal qui sévit

Il y a toujours une plume acérée pour écrire

Les mots pour informer et dénoncer le pire.

 

                                    ***

 

Refrain :


Quand les armes se lèvent et brisent le cœur des hommes

Il y a toujours une plume, un pinceau qui s’élèvent

Une voix pour offrir des espoirs et des rêves

Pour crier haut et fort la violence que l’on nomme.



 

* Tableau de Dom Garcia 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nickyza - dans Chansons
commenter cet article

commentaires

Lmvie 25/11/2008 17:30

Je te tague !!!!!!!
Article "création d'un tag"
je compte sur toi
Biz

Nickyza 29/11/2008 17:06


C'est gentil à toi d'avoir tout de suite pensé à moi, Lmvie...mais je ne participe pas aux tags! En revanche les jeux d'écriture, oui...en plus...manque de temps en ce moment!! Merci quand même
:-))


Lmvie 23/11/2008 18:32

Ben alors jolie peintre, où es-tu en ce moment ???
Bisous en passant et hop tu l'attrapes au vol...

Nickyza 25/11/2008 00:38



Je suis là!! Oui, oui je suis là mais surtout dans ma vie réelle!!! Tu sais, Lmvie, ma vie réelle passe avant ma vie virtuelle...Alors mon blog..bin c'est quand j'ai
un peu plus de temps, c'est pour le plaisir, une récompense en quelque sorte...alors je n'écris pas tous les jours comme certains et le fameux BR, je m'en fiche un peu...C'est seulement qu'il y a
des périodes où l'on n'a moins de temps pour tout faire, héhé :-))


Mais ça ne m'empêche pas de choper au vol les bisous que l'on m'envoie surtout quand ils viennent de lecteurs-amis fidèles  et d'en envoyer aussi :-))


Hop, tu as chopé les miens au vol, Lmvie?!! Ils sont un peu enneigés ce soir!!



Quichottine :0010: 22/11/2008 16:35

Le tableau est très beau... et la chanson interpelle.
Merci pour le tout que je prends aujourd'hui en te rendant visite à mon tour, un peu tard.

Il y a là tant à écouter, à voir, à réfléchir... Merci.

Nickyza 25/11/2008 00:15



Oui, j'adore ce tableau-là, Quichottine, et il m'a "parlé" tout de suite:-) quant à mes mots, ils me sont venus en pensant à l'une de nos (rares?) libertés qui
nous restent encore dans ce pays: la liberté d'expression et que nos voix ont le moyen de s'élever grâce à l'écriture, la peinture... simplement pour DIRE ce qui se passe dans notre monde de
brutes!!


A bientôt Quichottine :-)



Lmvie 22/11/2008 16:02

Je t'invite à un "jeu d'écriture" en mon blog
Je t'embrasse

Nickyza 25/11/2008 00:01


Je vais venir faire un tour chez toi...mais pas beaucoup de temps en ce moment...d'où mon absence de ces derniers jours :-))


Nettoue 21/11/2008 23:16

Heureusement Nickisa, que lorsque tout est violence et sans dessus, dessous, il resta la musique, les livres, la beauté des choses, et bien sur, la famille et certains amis . La fidélité en amitié est importante pour moi; Il me parait que pour toi, aussi ! Je ne me trompe pas, n'est-ce-pas ?
Amicalement, mon amie
Nettoue

Nickyza 24/11/2008 23:57



L'amitié comme l'amour se doit d'être fidèle et "entretenue", Nettoue, je pense comme toi :-)


Les mots de ma chanson voulait mettre l'accent sur notre liberté d'expression...une liberté qui existe encore...et que nous devons défendre...et dire que tant que
des voix s'élèveront pour dénoncer la "mauvaiseté" des hommes, cela permettra une certaine vigilance et quelques réactions...Peut-être...


Cela permettra en tous cas de ne pas dire "Ha, mais je ne savais pas...je n'étais pas au courant...!" et de ne pas faire l'autruche...


Bonne soirée, Nettoue :-))



Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre