Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 03:58




Lâchés sur une mer démontée, les beaux oiseaux ailés ont franchi la ligne pour de longues semaines de glisse solitaire.

 

Trois longs, très longs mois pour un tour du globe, seuls au monde…

Minuscules points perdus au milieu de l’immensité…

 

La Vendée Globe, course mythique !

 

Seuls sur leurs monocoques livrés aux éléments, sans escale ni assistance, les marins courageux vont livrer bataille et dompter cette mer, maîtresse imprévisible mais si attirante…

 

Ils vont avaler les miles, les semaines et les mois, parcourir le globe, essuyer les tempêtes, fondre les glaces, éviter les écueils, les cargos, les baleines, avec pour seuls paysages : l’eau et le ciel, changeant de couleurs au gré des jours qui passent.

 

Ne les rattachent à la terre que les messages emportés, les dessins et poèmes de ceux qu’ils ont laissés sur le rivage, pour de longues semaines de doutes, de stress et de peurs…

 

Les voiles colorées, sous le soleil pâle de Vendée, ont filé vers le sud, emportant les regards émus de tous ceux qui sont restés, là, sur la digue.

 

Voiles multicolores, gonflées par le vent, qui se précipitent à l’assaut des éléments, fendant la lame, sans vague à l’âme, jouant à saute-moutons sur les vagues qui divaguent.

 

Voile et coque fushia fluo, ce monocoque-là, en particulier, flottera sur la vague de mes sentiments à moi…à nous…

 

Heure par heure, ici, nous accompagnerons les marins par la pensée, surferons sur notre vague à nous, celle d’Internet, pour glaner les dernières infos, les dernières positions… tout en restant confortablement installés, au chaud, loin des paquets de mer salée, loin de tous les dangers.

 

Suivre le sillage de blanche écume qui nous ramènera le marin fatigué, mais aux yeux ô combien chargés d’étoiles !

 

Avel mat !

 

Kenavo Ti’Jean !



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tabellarius 13/01/2009 19:28

T'chao.. merci de ta visite...
Je viens de parcourir ton site et je reviendrais approfondir...
Euh ton article sur Facebook ne m'étonne pas, il est vrais qu'il faut se livrer un minimum sinon retour de cuillère.
Concernant le Vendée Globe que je suis un pneu, j'admire ses hommes et femmes.. Je dois publier sur mon blog un truc sur eux bientôt.
A peluche
Tabellarius

Nickyza 14/01/2009 16:22


J'irai te lire alors!!
Merci d'avoir passé un long moment sur mes pages!
A bientôt Tabellarius:-)


Lmvie 15/11/2008 00:01

Oui mais plus ça va plus les constructeurs font des bateaux de ouf !!! et le résultat...
Bisous

Nickyza 15/11/2008 02:07


Et le résultat?...c'est que ces hommes se surpassent toujours plus...Ils restent seuls face à l'indomptable mer...face aux pires dangers...même avec les bateaux les
plus performants...

La mer les appelle toujours; ils ne peuvent résister à cet appel, c'est plus fort que tout...
Bon week end Lmvie :-))


guthin 14/11/2008 17:16

Coucou pas facile de se faire un chemin parmi tous ces livres, tiens j'ai vu une petite place sur une étagère reculée peut être que j'y déposerai le notre un de ces quatres......
Je te souhaite bon vent , hissons la grande voile et hardi au guindeau.
Bisous

Nickyza 15/11/2008 01:51


Que veux-tu donc déposer sur mes étagères, petit Lutin malin?? Je ne te suis pas...
Sur l'étagère reculée que tu as repérée, il ya un bateau fushia pour le moment!! Rires !!
Et moi je suis les pieds au sec, grand merci!!
Bises pour toi :-))


Malou 14/11/2008 10:06

Heureuse de me retrouver en tes mots! heureuse aussi de voir ton attachement à notre belle région de Bretagne par tes mots de conclusion!
Quelle belle aventure que ce Vendée Globe, une de ces aventures modernes où l'homme est remis à sa juste place dans cette nature maritime dangereusement merveilleuse et sublime! Face à eux-mêmes, face à cette mèr(e) exigente... Merci pour le partage. Bises océanes. Malou

Nickyza 15/11/2008 02:01


Quelle bonne surprise, Malou, de te revoir parmi nous et de voir que tu poses tes mots de nouveau ici et là :-))

Oui, le Vendée Globe est une aventure magnifique: j'admire ces hommes qui par leur passion et leur talent tentent de surpasser l'insurmontable...
Mais cette course autour du monde est l'une des plus dangereuses, truffée de dangers...
Les skippers sont seuls sur leur monture...tout seuls...

Je prie chaque jour pour qu'ils reviennent TOUS sains et saufs...surtout le Papa de mes petites nièces adorées...

Trois mois c'est long...et chaque matin au réveil, nous sautons sur les infos pour savoir si tout va bien...s'IL va bien...si la nuit s'est bien passée...

Gros bisous à toi, Malou-la-Bretonne, et doux week end à toi :-)))


José-Carlos 13/11/2008 19:46

La pensée...

Nickyza 15/11/2008 00:45


Oui, allez, plein de pensées positives!!!
Et qu'ils nous reviennent tous sains et saufs...surtout le beau bateau fushia...:-))


Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre