Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 00:23


 

 

Ne pleure pas, ne sois pas triste…

 

Ainsi va la vie…

Les gens arrivent et puis partent dans le tourbillon des jours.

 

Tu aimes, tu t’attaches, puis il te faut faire face

A l’absence qui parfois fait cruellement souffrir,

Laissant un vide dans les heures du jour qui passe,

Laissant un creux dans le cœur qui soupire.

Les quais de gare sont pleins de gens qui se quittent,

Les avions, les bateaux emportent les gens qui te laissent,

Même la mort te vole l’amour ou l’amitié,

Même les gens qui t’aiment t’abandonnent un jour.

 

Ainsi va la vie…

Les gens arrivent et puis partent dans le tourbillon des jours.

 

Ton petit chat est mort, il a perdu sa vie,

Il ne reviendra pas, il est là en souvenir.

Ton grand frère est parti vivre au bout du monde,

Tu le reverras mais ta vie passe sans lui.

Ta grand-mère est partie au pays des étoiles

Elle te manque aussi mais te sourit de là-bas.

Ton amie est partie pour changer de région,

Elle suit sa famille et elle te laisse là.

 

Parti, partis, partir…

 

Ainsi va la vie…

Les gens arrivent et puis partent dans le tourbillon des jours.

 

Parti, partis, partir

Riment parfois avec revenir,

Riment parfois avec souvenirs.

Ne pleure pas, ne sois pas triste, petite,

Ainsi va la vie…

Les gens partent et se quittent

Pour mieux se retrouver !

Ainsi va la vie…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

biscotte 20/08/2009 23:26

je suis ni pete ni écrivain mais j'ai vrément aimé ce texte ...

Nickyza 02/09/2009 00:22


Merci Biscotte! Ton com me fait plaisir, merci :-))


orphea 27/06/2008 15:30

J'aime beaucoup!ce poème nous rappelle qui nous sommes:juste humains,et la vie,la mort ,les départs ,font partie de nous...MERCI DE TES COM SI INDULGENTS POUR MES MOTS...à bientot

scoobydu41 26/06/2008 15:03

beau texte!

le bigorneau 25/06/2008 21:06

Superbe ce poème....ça pourrait être une chanson.. Parolière sans problème...trouve un musicien.....BRAVO...moi je ne sais pas faire ça...bisous et bonne soirée....

Nickyza 25/06/2008 22:04


Superbe, je ne sais pas, mais j'ai écrit ce texte un jour, après une conversation avec ma nièce de 10 ans qui souffre de la séparation de ses parents et qui souffrait aussi de la disparition de ses
chats et de son arrière-grand-mère...L'impression pour elle d'être toujours abandonnée...Difficile parfois de trouver les mots...
Une chanson? Pourquoi pas...j'ai des musiciens à la maison!!
A bientôt Bigornette :-)))


Eric Poindron 25/06/2008 14:01

LE BATEAU LIVRE COULÉ : LA CULTURE PERD DU TERRAIN
Dernières nouvelles de Frédéric Ferney...
Eric,
Pour info : le communiqué de la SCAM (Société Civile des Auteurs Multimedia) envoyé tous azimuts (je ne leur avais rien demandé).
Bises,
Fred.
*
Voici comme convenu le communiqué envoyé hier à l'ensemble de la presse généraliste, TV, Radio (littérature, culture, médias).
Bien cordialement,
Cissé Tamoura

*

Ainsi donc, au cœur de la tempête réformatrice qui tente d’engloutir l’audiovisuel public, France télévisions annonce la suppression du Bateau livre , l’émission littéraire de Frédéric Ferney. Après l’avoir programmé le dimanche mati, les dirigeants de France télévision ont beau jeu d’avancer l’argument d’une audience qualifiée de médiocre.
Quand comprendra-t-on que les « quelques » centaines de milliers de téléspectateurs qui font le choix de l’intelligence et de la curiosité , sont la légitimité même de la télévision publique ?

Comme l’avait d’ailleurs souligné le Président de la république dans sa lettre de mission à Christine Albanel : France télévisions doit affirmer son identité de service public à travers une offre culturelle plus dense, plus créative, plus audacieuse ; une offre qui marque une plus grande différence avec les chaînes privées ; une offre fondée sur des programmes populaires de qualité aux heures de grande écoute. »

C’est pourquoi la SCAM, conforté par cette décision du Président de la République, approuve la démarche de Frédéric Ferney l’interpellant. Cette démarche vise, une nouvelle fois, à mettre les responsables politiques devant leurs contradictions au regard des enjeux culturels et à leur demander de respecter leur promesse. Comment d’un côté prôner la défense de la lecture et de l’autre fermer les espaces dédiées à la littérature sur un média de première importance pour sa diffusion

La suppression du Bateau livre est le énième épisode des attaques contre la culture à la télévision et contre la littérature en particulier.

*

N'hésitez pas, à votre tour, à relayer le message et l'information.

Très cordialement

Eric Poindron

Le cabinet de curiosités d'Eric Poindron :

http://blog.france3.fr/cabinet-de-curiosites

Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre