Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 01:04

Le titanic. Huile sur toile de Martine Calvayrac.

Lorsque j’ai ouvert ma boîte-mails ce matin, j’ai entendu le cri de mon ami Eric Poindron.
Eric est écrivain et éditeur ; c’est un amoureux des mots. Les siens et ceux des autres,  il les sème à tous vents, les faisant partager largement autour de lui comme des cadeaux, car lorsqu’il s’agit de littérature, Eric est généreux.

Ce sont les livres qui nous ont fait nous rencontrer Sandra, Eric et moi et qui ont scellé notre amitié. Deux métiers complémentaires, éditeur et libraire, autour d’une même passion : le livre et les beaux mots…Défendre le livre à tous prix et donner l’envie de lire ! Oui, une longue histoire…

Alors, lorsque j’ai entendu l’appel à l’aide d’Eric, j’ai accouru tout de suite : la littérature en danger, mon sang n’a fait qu’un tour !

Comme toute amoureuse des livres, je suis frustrée du peu de place réservée aux émissions littéraires à la télévision. Petit à petit, les unes après les autres, elles disparaissent du paysage audiovisuel…et on subit ce cruel manque…

Il en reste quelques unes encore, que l’on compte sur les doigts d’une main, dont l’excellente émission de Frédéric Ferney,  «  le bateau-livre », sur France 5. Il en reste…disons bientôt « il en restait »…car la mauvaise nouvelle est tombée : Le « Bateau-livre » ne sera plus programmée à la rentrée prochaine ! Qu’adviendra-t-il aussi de « Vol de nuit » , maintenant que PPDA quitte le 20 heures?

Pas assez d’audience, le sacro-saint audimat sévit encore…qui prive une minorité d’entre nous d’un espace de liberté, qui décide sans se soucier de passer la culture sous silence. On préfère nous proposer une télévision-poubelle, laissant la part belle aux reality-shows et aux people…Notre pays actuel ne se soucie plus de culture qui passe au dernier plan…Il faut faire du commercial !! Mais qu’advient-il du livre dans tout ça ? N’avons-nous pas le droit, même si nous représentons une minorité, d’avoir le choix de nos programmes même s’ils ne sont pas les mêmes que celle de la grande majorité ?

Je rage…Je rage de constater que parmi les centaines de chaînes mises à notre disposition, bientôt plus une seule émission ne sera réservée à la culture et au livre en particulier…Pauvre France qui se plaint que nos enfants ne savent plus lire ni écrire !

Lisez la lettre envoyée à notre président de la République par Frédéric Ferney sur le blog de mon ami Eric Poindron link et si comme bon nombre d’entre nous, vous aimez lire et entendre parler de livres, venez réagir en déposant vos mots sur ce blog. Eric se charge de transmettre tous nos témoignages à qui de droit ! J                                                                                

 

Le bateau-livre ne doit pas couler : il porte bien trop de livres dans son ventre, et les livres sont des  biens trop précieux pour les jeter à la mer !

 

Ci-dessous, là, en bas, dans l’article précédent, j’ai écrit ma colère et j’ai envoyé ces mots-là sur le blog d’Eric. Le « Bateau-livre » ne doit pas disparaître ! Ne laissons pas les livres mourir mais continuons à faire en sorte de les laisser parler !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre