Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 16:38

Je suis perle de pluie

Blottie dans un nuage

Je me coule d’ennui

Et rêve de voyages.

Sur les ailes du vent,

Je traverserai le temps

Avec les oies sauvages,

Je volerai des mirages.

 

Je suis perle de feu

Perchée sur les étoiles.

J’embraserai tes yeux

Qui se noient et se voilent

Je mettrai le feu

Aux ombres qui filent,

Aux songes qui défilent

En tes cieux filandreux.

 

Je suis perle de larmes.

Un peu d’eau sur ta joue

Qui roule, pure et floue

Au bord de ton âme

Je tracerai des filets

Au creux de tes vallées

Pour sourdre et rejaillir

Au cœur de tes sourires.

 

Je suis perle d’eau,

Goutte de pluie,

Perle sur ta peau

Qui luit,

La nuit.

Je suis perle de braises,

Goutte de feu,

Incendies des ombres

Qui tombent

Et s’apaisent

Perle qui brûle,

Perle qui déferle

En gouttes amères de miel et sucre.

 

Nickyza. 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 07/09/2011 20:26



Je vais devoir m'absenter... mais promis, dès que je reviendrai. :)


Bisous et douce soirée à toi.



Nickyza 08/09/2011 00:28



Moi aussi, dans une dizaine de jours, je m'absente aussi...pour quelque temps !  On
reprendra ça début Octobre !


Bonne nuit, Quichottine



Quichottine 06/09/2011 15:17



Tu as laissé ce message à la porte de la communauté...


"Parce que la réalité, c'est bien mais que le rêve, c'est encore mieux, et que jouer à saute-mouton pardessus les nuages, c'est tout à fait pour moi, surtout si Quichottine
m'accompagne !"


Moi, j'aurais juré que tu y étais déjà, tant nous passons l'une et l'autre de temps à jouer avec ces nuages.


Un grand merci, Nickyza. Sois la bienvenue parmi les Doux Rêveurs.


Je t'embrasse fort.


 



Nickyza 07/09/2011 20:19



Hé bé non...je n'y étais pas encore...une actu que j'ai loupée...comme Mijoty que je viens de découvrir !!!  Il faut dire que j'ai été absente de la blogosphère presque 6 mois...shame on me !


Alors c'est vrai, je peux dès maintenant jouer à saute-mouton avec les nuages ?!! Bon, allez on y va; t'es prête, Quichottine !!!


 


 



Quichottine :0010: 06/12/2008 09:33

C'est facile, tu vas dans le menu "configuer" de ton blog, et tu ajoutes le module "newsletter" sur ta page en le faisant glisser depuis la colonne de gauche où il est présent parmi les modules que tu n'as pas utilisés, jusqu'à l'endroit où tu veux le mettre. Le mieux, c'est avec le module de recherche, mais tu peux aussi le mettre avant tes liens, sous la pendule que tu as ajoutée. Enfin, tu fais à ton idée. Ensuite, l'envoi des avis de parution est automatique, tu n'as pas besoin de t'en occuper. Par contre, cela te permet aussi d'écrire des messages à ceux qui se sont abonnés. (Rassure-toi, tu n'y es pas obligée)

Quichottine :0010: 04/12/2008 16:50

Quoique... si je veux en être sûre, il faut que je puisse m'abonner.

Pourquoi ne mets-tu pas le module "newsletter" sur ton blog ? Cela permet à tes lecteurs d'être informés de tes nouvelles publications.

Nickyza 06/12/2008 03:33


Le module Newsletter? Hum...il faudra que je m'informe...Tu sais, Quichottine, avec moi, faut pas que ce soit trop compliqué ces trucs informatiques...Rires
!!!!


Quichottine :0010: 04/12/2008 16:48

Je comprends mieux ta réponse maintenant !

Passe une bonne soirée, Nickyza. Maintenant je ne raterais plus tes billets !

Nickyza 06/12/2008 03:30


Les livres m'interpellent toujours...J'en trouve toujours le chemin! Déformation professionnelle ou simplement amour de la lecture et de ce bel objet qu'est le
livre :-))


Présentation

  • : La caverne des mots
  • La caverne des mots
  • : Bienvenue dans ma caverne où les mots sont rois! Entrez, asseyez-vous...Ici, poésies, nouvelles, petits billets de papier aigres ou doux, chansons...Un moment convivial à partager en échangeant nos mots!Café ou thé?
  • Contact

A Livre Ouvert Ou... Fermé

  • Nickyza
  • Je suis…
 
 Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.
  • Je suis… Une silhouette évanescente, une ombre sous la lune blanche, juste un reflet dans un miroir où se reflètent mes mots…Mes mots qui résonnent en écho à d’autres mots, les vôtres, et ceux de mes auteurs favoris.

 
  Bienvenue dans ma caverne peuplée de livres ! A la nuit tombée, lorsque je dors, les livres s’échappent des rayonnages et partent en voyage. Les mots volent hors des pages et dansent une carole à en perdre voyelles et consonnes. Les auteurs et leurs héros devisent de tout et de rien, en refaisant le monde, confortablement installés dans les fauteuils du salon. Parfois leurs éclats de rire ou de voix troublent mon sommeil. Aux premiers rayons du soleil, à l’heure des rêves enfuis, mes livres regagnent sagement leur place, alignés sur l’étagère. Seuls quelques mots errent encore, surpris par la clarté du jour…

Bienvenue !


Retour à la page d'accueil


Pour ne rien rater des parutions de mes articles, inscrivez-vous à ma newsletter (dans la colonne de droite ! ) ainsi vous serez tenus informés dès publication !





Au Grenier Encore Des Livres

Mes textes sont protégés

 

 

    5JWU185-1-Logo-Copyright-France.gif

 

 

 

 

Mon recueil de nouvelles :

" Petites histoires et autres fariboles en terres de Champagne "

 à commander ici 

 

 

        Pub Fariboles1

Pages

Et les minutes défilent

Quelques citations...


"Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit." (M. Duras)

 

"Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu." (Jules Renard)

"Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle." (Proverbe africain)


 "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir." (Jean Mermoz)

"Comment se tue en nous l’amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l’amour, l’indignation le brise, et on arrive à l’indifférence finale." (Sainte-Beuve)
 

 "Créer c’est vivre deux fois." (Albert Camus)

 "On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme." (Douglas MacArthur)


"La vie ressemble à un conte ; ce qui importe ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur." (Sénèque)


"La vie est finie quand tu ne surprends plus personne." (Coluche)

"L’indifférence est une paralysie de l’âme." (Anton Tchekhov)








Paperblog

Texte Libre